Actualités

Tulipes : plantez maintenant (1)

Entretien avec Mme P. de Saint-Jean-de-Maurienne.
Mme P. : J’ai lu dans un magazine qu’il fallait planter maintenant les oignons de tulipes pour le printemps. Je crains pourtant qu’elles ne gèlent. Pouvez-vous m’éclairer sur ce sujet ?  

B.D. Vous avez bien lu : les oignons de tulipes mais aussi de narcisses, crocus, jacinthes... qui vont fleurir votre printemps se plantent dès maintenant. Soyez rassurée, ces bulbes, une fois bien enterrés, sont résistants au gel et vont pouvoir rester en terre plusieurs années en refleurissant fidèlement chaque printemps.

Mme P.  : Jusqu’à quand puis-je les planter ?

B.D. Procurez-vous vos bulbes sans tarder, car après le 1er novembre, le choix se réduit beaucoup. D’autre part, il est préférable de planter lorsque la terre est bien meuble et encore tiède, les gelées qui vont durcir le sol ne tarderont pas à faire leur prochaine apparition.

Mme P. : Comment choisir mes bulbes ?

B.D. Prenez garde à la qualité des bulbes : ils doivent être secs, sains, durs sous la pression du doigt, exempts de toute trace de moisi. Le calibre, c’est-à-dire la grosseur du bulbe, détermine la grosseur de la fleur : écartez les petits bulbes, certes économiques, mais dont les résultats sont décevants. Pour la tulipe par exemple, un calibre 10/11 (soit 10 à 11 centimètres de “tour de taille”) est un minimum, le calibre + 12 donnant les plus belles fleurs. Seules les tulipes botaniques ont un calibre naturellement petit avec des très bons résultats.

Mme P. : À quelle profondeur faut-il planter les bulbes ?

B.D. Au jardin, recouvrez chaque bulbe de 2 fois sa hauteur de terre. De ce fait, plus le bulbe est petit et moins on l’enfonce. Plantez les bulbes un peu plus profondément si vous devez les mettre en altitude.

Mme P.  : Quelle terre, et quelle exposition ? Faut-il apporter de l’engrais ?

B.D. Une terre de jardin ordinaire plutôt légère convient bien aux bulbes. Cependant, si votre terre est lourde, collante, argileuse, prenez la précaution de jeter au fond de chaque trou une poignée de graviers pour éviter l’excès d’humidité. Concernant l’exposition, réservez-leur toujours un emplacement très ensoleillé : la floraison n’en sera que plus belle. Enfin, évitez l’apport de fumier qui-en excès-a tendance à favoriser aussi la pourriture des bulbes, tout comme au potager pour l’ail, l’oignon et l’échalote. Enrichissez plutôt votre sol avec de la poudre d’os naturelle à raison de 100 g / m².

À suivre
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr