Actualités

Plantez vos arbres fruitiers (1)

Entretien avec M.P. de Saint-Pierre-de-Belleville - le 07/11/2016
M.P. : « Est-ce bien l’automne la meilleure époque pour planter les arbres fruitiers ? »



B.D. : Oui, l’automne est bien incontestablement la bonne période pour planter les arbres fruitiers, mais aussi les arbustes à petits fruits (framboise, cassis, groseille…) ainsi que les arbustes d’ornement, les rosiers notamment. En effet, les pluies d’automne et le sol encore chaud favorisent un bon enracinement.

M.P. : « Ne doit-on pas attendre la sainte Catherine, comme le dit le dicton ? »

B.D. : Ce vieux diction “ A la sainte Catherine (25 novembre), tout bois prend racine” est dans toutes les mémoires de jardiniers. En fait, il se justifiait du temps où les plantes d’extérieur à feuillage caduc n’étaient disponibles à la vente qu’à racines nues, c’est-à-dire en repos de végétation, toutes feuilles tombées. Cette maxime peut s’appliquer en plaine, mais en montagne la fin novembre est souvent marquée par des épisodes neigeux, ou bien la gelée a commencé à durcir les premiers centimètres du sol et il est souvent trop tard pour planter dans de bonnes conditions. Retenez bien que le fait d’enfouir de la neige en rebouchant un trou de plantation implique - au moment de la fonte - des “trous”, des vides dans la terre, où les racines ne peuvent pas pousser...

Les végétaux sont depuis longtemps disponibles en conteneur, c’est-à-dire cultivés dans des pots d’autant plus volumineux que la plante est âgée, ce qui permet – en théorie - une plantation toute l’année, en évitant la période vraiment hivernale (décembre - janvier - février) et la période estivale (juillet - août).

M.P. : « Comment choisir un arbre fruitier de qualité ? »

B.D. : Un arbre fruitier de qualité n’est pas seulement un produit “sain, loyal et marchand” comme la loi l’oblige.Il doit être greffé dans les règles de l’art sur des porte-greffe adaptés au terroir où il va produire.

Ce qui coûte cher dans la production d’un arbre fruitier, c’est la qualité du porte-greffe, la qualité du travail manuel de greffage puis des tailles successives de formation. Ceci est particulièrement visible sur des arbres palissés pour réaliser des haies fruitières, la forme en U - double notamment. Ces opérations manuelles réclament beaucoup de savoir-faire.

Bien entendu - comme pour tout produit - vous pourrez toujours trouver des fruitiers à bas prix, de piètre qualité… Ne vous laissez pas abuser, car un arbre fruitier est un investissement pour plusieurs années...
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr