Actualités

Le temps des plantations (2)

Mme H. : « Jusqu’à quelle date peut-on planter les rosiers ? »



B.D. : Vous pouvez planter tous les arbres et arbustes fruitiers ou d’ornement - dont les rosiers - tant que le sol est tendre, facile à creuser pour ouvrir un trou de plantation volumineux. Après la Toussaint, autour du 11 novembre, les gelées nocturnes répétées rendent habituellement le sol plus difficile à travailler, donc hâtez-vous !

Mme H. : « Qu’entendez-vous par un trou de plantation volumineux ? Pourquoi creuser autant ? ».

B.D. : On gagne à creuser un peu à l’avance un gros trou afin d’aérer le sol et l’enrichir naturellement en micro-organismes utiles. Le volume pour un rosier est un cube de 40 cm, 60 cm pour un arbre fruitier. Il n’est pas nécessaire d’excaver toute la terre mais surtout de l’ameublir en profondeur, afin de faciliter l’exploitation du sol par les nouvelles racines.

Le secret d’une plantation réussie se résume à assurer trois besoins fondamentaux : de l’espace, à boire et à manger. Ce sont les besoins vitaux de tout être vivant, dont les plantes !
  • L’espace : un volume de terre bien brassée pour les futures racines, mais aussi de l’espace vital pour déployer correctement les branches ! Et au soleil pour celles qui en réclament, comme les rosiers ! Et ici, l’exposition, l’altitude, la nature du sol, le terroir… influencent la réussite.
  • La nourriture : améliorez le sol en mélangeant dans le trou de plantation du terreau de qualité et un engrais naturel très adapté aux arbres et arbustes : la corne broyée. Riche en azote, elle se décompose lentement et assure une nutrition prolongée sur les deux premières années, le temps nécessaire à une bonne reprise !
  • L’eau : si le fond du trou de plantation est sec, noyez-le d’eau. Au moment de la plantation, immergez la plante encore dans son conteneur dans un seau d’eau, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles qui s’en échappent. Démoulez sans perturber les racines. Remblayez le trou (terre/terreau/corne), posez la motte de terre de manière à ce qu’elle affleure le sol comblez, arrosez copieusement. Cessez les arrosages l’hiver, pour reprendre dès le printemps qui suit. Une année complète de bons arrosages assure des plantes bien enracinées et prêtes à donner le meilleur d’elles-
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr