Actualités

Dix astuces anti-corvée au jardin (1)

style='float:right;'>
Entretien avec Mme M. de St-Michel-de-Maurienne.

Mme M. : « Pouvez-vous nous livrer vos astuces qui rendent le jardin plus facile à entretenir ? »

BD : Minimum de contraintes, maximum d’efficacité, c’est ce que tout le monde recherche, surtout au jardin. Moi-même, qui suis très occupée chaque jour par mon travail aux Serres, je cultive un potager, certes petit, mais très productif, en y passant le minimum de temps. Comment ? Voici quelques-unes de mes astuces anti-corvée les plus efficaces… à mettre en œuvre tout de suite.

1- Pas de labour !

C’est un peu tard pour le dire maintenant, car les jardins sont plantés pour la plupart, mais la préparation de la terre peut être tout à fait minimaliste et donc peu fatigante. Personnellement, j’utilise la fourche-bêche (ou triandine) pour remuer la terre, sans la retourner. Le principe est simple : on plante les dents de la fourche verticalement dans le sol, puis on bascule le manche d’arrière en avant, sans rien soulever. Résultat : le sol se décompacte, s’aère, mais reste en place. Les herbes indésirables se trouvent déchaussées : elles s’arrachent très facilement. C’est de cette manière que l’on peut venir facilement à bout d’une place de chiendent sans laisser de racines. Lors du labour traditionnel, on enfouit en profondeur la bonne terre fertile de surface en remontant la terre stérile de profondeur, ce qui détruit la fertilité des sols. Avec cette méthode, simple, très rapide au final et sans risque pour le dos, le bêchage de printemps n’est plus une corvée.

2- Pas de terre nue !

Faites-le cette année, et appréciez la différence ! Maintenant que la terre est suffisamment réchauffée, je couvre systématiquement les surfaces de terre nue avec un paillage entre mes légumes. Herbes tondues, mauvaises herbes non grainées, déchets de bois finement broyé (BFR), tout est bon. Épandez de fines couches à la fois : les tontes de gazon, par exemple, doivent être éparpillées afin que chaque couche sèche correctement au soleil. Plusieurs avantages découlent de cette technique de paillage : grande économie d’eau, pas de mauvaises herbes, une vie microbienne favorable intense juste sous le paillis qui régénère le sol. Bref, j’arrose moins, je ne désherbe plus, j’enrichis naturellement mon sol. Tout bénéfice !

À suivre…

Info : Venez découvrir les astuces anti-corvée sur le terrain, les samedis 18 et 25 juin. Inscriptions à l’ACA de St Michel 06 33 21 60 04.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr