Actualités

Des orchidées heureuses chez vous (1)

Mme F. : J’ai reçu pour mon anniversaire une orchidée papillon, magnifique, avec de grosses fleurs blanches. J’en avais eu une l’année dernière, rose, qui a encore ses feuilles mais n’a pas refleuri. Comment faire pour qu’elles se plaisent bien chez moi ?

J.B. : L’orchidée papillon, de son nom savant “Phalaenopsis”, signifie “qui ressemble à la phalène”, un papillon de nuit du même nom. C’est l’orchidée que l’on trouve le plus couramment dans le commerce car c’est la plus facile à cultiver et à maintenir dans nos appartements. Elle refleurit également très bien et facilement pour le grand plaisir de celui qui la soigne.

Ces plantes sont originaires des forêts tropicales humides d’Asie du Sud-Est. Elles vivent agrippées par leurs racines sur les écorces, à la fourche des branches des grands arbres de la jungle. Elles bénéficient de ce fait d’une grande luminosité (mais des rayons de soleil tamisés par les feuilles des arbres) et d’une forte humidité de l’air autour de leurs feuilles et racines aériennes. Offrez-leur ces conditions chez vous et vous aurez des orchidées heureuses.

Mme F.  : Mon salon n’est pas une jungle tropicale. Comment faire pour qu’elles se plaisent chez moi ?

J.B. : C’est très simple. Le premier cadeau à faire à vos orchidées est de leur offrir l’emplacement le plus lumineux que vous ayez, juste derrière une fenêtre, à 10 ou 20 cm de distance tout au plus. Cette condition est la plus importante. Sans luminosité, pas de floraison à nouveau. Si votre fenêtre est baignée de soleil l’après-midi en été, vous intercalerez un voilage fin pour tamiser le rayonnement solaire et éviter les brûlures.

L’humidité atmosphérique est la deuxième condition importante, surtout lorsque le chauffage est en route dans l’appartement. Il suffit de laisser de l’eau s’évaporer autour des plantes, naturellement. Pour cela, posez les pots sur une large soucoupe étanche remplie de billes d’argile toujours mouillées. Vaporisez de temps en temps le feuillage pour compléter l’humidité.

Mme F. : Est-ce suffisant pour les arroser ?

J.B. : Non. En pleine floraison le Phalaenopsis a besoin d’un verre d’eau tiède chaque semaine. Évitez l’eau glacée ! Pas d’excès d’eau : les écorces contenues dans le pot doivent tout juste rester humides, car les racines ne doivent jamais barboter dans l’eau…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr