Actualités

Comment bien soigner ses plantes d’intérieur ? (3)

Entretien avec Mme S. de Saint-Etienne-de-Cuines.
 
Mme S. « Faut-il choisir son pot beaucoup plus gros que celui d’origine ? ».

B.D. Le nouveau pot doit avoir un diamètre 8 à 10 cm supérieur. Pour les pots déjà gros (40 à 50 cm de diamètre), on peut faire seulement un surfaçage, c’est-à-dire enlever le vieux terreau sur 5 à 6 cm en surface et remplacer par du neuf.

Mme S. « Faut-il enlever le maximum de terre lors du rempotage ? »

B.D. Surtout pas ! Gardez la motte de racines intacte, sauf si ces dernières ont formé un chignon en tournant au fond du pot. Dans ce cas, coupez la tranche de racines en excédent. Choisissez un terreau de qualité spécial rempotage pour les plantes tropicales. Il existe aussi des terreaux spéciaux très sableux pour les cactées et les bonsaïs, ainsi qu’un mélange d’écorces spéciales pour les orchidées. Le rempotage des orchidées et des bonsaïs est une opération différente du rempotage des autres plantes, nous aurons bien l’occasion d’en reparler.

Mme S. « Doit-on utiliser obligatoirement un pot en terre cuite ? »

B.D. Pas forcément. Le choix d’un pot n’est qu’une affaire de goût et de budget ! Choisissez le diamètre adéquat parmi les pots qui vous sont proposés, en terre cuite ordinaire ou vernissée, en plastique de couleur vive ou de coloris neutres, ou en matériaux mélangés de fibres de bois. L’important est que le fond du pot soit percé pour drainer l’eau en excès. Les pots qui ne présentent pas de trous de drainage sont soit des cache-pots, soit des pots à réserve d’eau.

Mme S. « Quelles plantes se plaisent dans les pots à réserve d’eau ? »

B.D. Ces pots conviennent mieux à des plantes qui aiment être bien arrosées, tel le Spathiphyllum ou fleur de lune et l’Anthurium. La réserve d’eau sera appréciée lors d’une absence prolongée en été. En dehors de cela, maintenez la réserve vide et arrosez seulement par le dessus.

Mme S. « Quel terre faut-il employer pour rempoter ? »

B.D. Utilisez un terreau de rempotage spécial pour les plantes tropicales, de qualité. Attention aux terreaux bas de gamme. Il existe -entre autres-une terre spéciale sableuse pour les cactées, et un substrat spécial à base d’écorces pour les orchidées. Evitez la terre de jardin, aussi bonne soit-elle : trop lourde elle est asphyxiante pour les racines et souvent riche en parasites.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr