Actualités

Une année à hannetons

Entretien avec Mme A. de Saint-Rémy.
Mme A. : En vidant le terreau d’un gros bac, j’ai récolté un grand nombre de grosses larves blanches. Je pense que ce sont des vers de hannetons, il y en a aussi au jardin. Que faire pour s’en débarrasser ?

B.D. : Il est très courant de trouver de gros vers blancs dans le vieux terreau des jardinières et aussi dans les tas de compost. Très souvent, il ne s’agit pas du hanneton, mais de la larve de la cétoine dorée, un très beau scarabée vert métallique que l’on trouve parfois sur les roses ouvertes. Ces larves consomment les matières végétales du terreau et du compost en participant à sa décomposition. Bien entendu, lorsqu’elles se retrouvent dans des pots ou des bacs, elles ne dédaignent pas les racines des plantes. Si vous en trouvez, collectez-les et donnez-les en pâture aux poules, elles adorent cela ! Le vrai ver blanc, la larve du hanneton, est plus ennuyeuse. Vous la reconnaîtrez à sa tête plus grosse, son abdomen plus gris à la fin et son attitude ramassée sur elle-même.

Mme A. : Au jardin, les salades et les jeunes plants de fraises sont coupés à la base et on y trouve souvent un ver blanc.

B.D.  : La larve du hanneton est très friande de jeunes racines tendres. Les jeunes plants tout juste repiqués au jardin sont les plus sensibles, car quelques morsures seulement peuvent leur être fatales. Le gazon aussi peut faire l’objet d’attaques sévères de hannetons : l’herbe se dessèche et part alors par plaques entières, et on retrouve des larves à la base des racines. Il faut savoir que la larve de hanneton grossit dans le sol pendant trois années complètes et la quatrième, se transforme en adulte bourdonnant, dévoreur de feuilles d’arbres. 2013 sera certainement un été bourdonnant de hannetons de toutes espèces. Autrefois, le “hannetonnage “consistait à ramasser le matin à la fraîche les hannetons endormis dans les arbres en secouant les branches au-dessus de grands draps étendus au sol. Cela limitait beaucoup leur population. Les taupes sont certes de grandes consommatrices de larves juteuses, mais aussi de vers de terre et font également de gros dégâts dans les pelouses, donc ce ne sont pas vraiment des alliées du jardinier dans la lutte contre le ver blanc...
À suivre…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr