Actualités

Un mildiou foudroyant

Entretien avec M. C. de Saint-Julien-Montdenis.
M. C. : « Au secours ! Tous mes plants de tomate sont grillés. Ils étaient beaux et chargés de belles tomates qui mûrissaient et puis presque du jour au lendemain, tout est malade. Que faire ? »

B.D. : Des taches brunes sur les tiges, des feuilles qui noircissent, des fruits bosselés à taches brunes fermes et marbrées : c’est la signature du mildiou. Les pommes de terre souffrent aussi de ce même mal. Cette année, comme en 2007 – souvenez-vous – le mildiou est foudroyant. La faute à la météo : pluie fréquente, humidité élevée, température entre 12 et 25°… Ces conditions sont favorables à une évolution rapide, trop rapide.

M.C. : « J’ai pourtant traité plusieurs fois à la bouillie bordelaise… ».

B.D. : La bouillie bordelaise est efficace contre le mildiou seulement en préventif mais elle ne résiste pas aux averses ! Elle est réservée aux étés plutôt beaux et secs. Cette année, il était impossible de protéger correctement tomates et pommes de terre avec la seule bouillie bordelaise. Le nouveau produit Ortiva a en revanche donné de très bons résultats car il a un effet translaminaire : il pénètre dans la feuille et forme un bouclier. Il est capable d’agir sur une attaque débutante. Il n’est plus question de l’utiliser maintenant car les jeux sont faits ! Le purin de prêle a montré une bonne efficacité sur la prévention de la maladie.

M.C. : « Que faire de mes plants ? Puis-je consommer les tomates encore belles ? »


B.D. : nettoyez vos plants, enlevez les feuilles noires sur ceux qui sont encore beaux, arrachez et brûlez les autres sans pitié. Vous pouvez sans problème consommer les fruits et même éplucher les plus vilains pour cuisiner des coulis avec les parties saines. Quant aux fruits encore verts, tentez de les faire rougir sur un journal mais le goût ne sera pas celui attendu.

M.C. : « Des conseils pour l’année prochaine ? »

B.D. : Une année n’est pas l’autre et on espère bien avoir un vrai été à tomate en 2015 !

Néanmoins, prenez les précautions suivantes :

- bien espacer vos plants de 80 cm pour que les feuilles sèchent vite entre deux pluies,

- tuteurez les plants en supprimant les gourmands,

- supprimez les feuilles de la base du plant, très sensibles au mildiou, car proches du sol,

- paillez le sol pour éviter le rebond des gouttes de pluie qui monte des spores sur les feuilles,

- arrosez toujours au pied, jamais en pluie.

Enfin, si vous offrez une petite serre à vos plants, ils seront vraiment rarement malades, quel que soit le temps !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr