Actualités

Un jardin qui fait du bien ! (1)

Mme C. : J’ai habité de nombreuses années en appartement et, depuis l’an dernier, j’ai la chance d’avoir un petit jardin. Cette « petite pièce extérieur », c’est ma thérapie…

B.D. : Pouvez-vous nous expliquer en quoi votre jardin est devenu si indispensable ?


Mme C. : Avec les premiers rayons de soleil de ces dernières semaines, j’ai vu mon jardin sortir de l’hiver et se transformer en un endroit grouillant de vie, de couleurs. L’apparition magique des fleurs de printemps, narcisses et tulipes, plantés à l’automne me ravit encore. Ces bulbes, on les achète sur un coup de cœur, on les plante avant l’hiver et on les oublie. Mais au printemps, c’est le bonheur, et on se félicite intérieurement…
J’ai un petit pêcher, une merveille de floraison rose foncé cette année, sans doute quelques pêches juteuses en perspective.
L’an dernier, au lieu de jeter mes pensées et violettes pour libérer mes jardinières, je les ai replantées dans ma bordure. Beaucoup se sont naturalisées et j’ai la chance d’avoir des touffes de fleurettes multicolores qui semblent aussi se ressemer à loisir dans le gravier.

B.D. : Comment appréhendez-vous la corvée de désherbage ?

Mme C. : J’arrache à la main les plus grosses herbes. Je ne prends pas cela comme une corvée, mais j’y prends un certain plaisir, comme une forme de méditation ! Puis je recouvre régulièrement les espaces de terre nue sous ma haie, dans mes bordures avec la litière de sciure lorsque je nettoie la cage de Cachou, le cochon d’Inde de ma petite fille ! Ainsi, les herbes ne poussent pas et j’enrichis le sol naturellement.

B.D. : Faites-vous un potager ?

Mme C. : Non, pas à proprement parler un vrai potager, je n’ai pas tant de place. Mais j’aime marier les fleurs et les légumes. J’ai la place dans ma bordure de fleurs pour trois pieds de tomate et un de courgette. J’aime bien les tomates cerise, que ma petite-fille adore aller cueillir et consommer sur place ! J’ai aussi des fraisiers et des framboisiers remontants qui donnent jusqu’en septembre-octobre…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr