Actualités

Toutes vos questions sur la pomme de terre (3)

7) Doit-on acheter les semences plutôt en sac ou plutôt en clayette ?

Les semences vendues en clayette sont des plants pré-germés et toujours du petit calibre, très quantitatif.
On trouve couramment des clayettes de 60 ou de100 plants. On peut se les procurer au dernier moment avant de planter... si tant est que vous en trouviez encore. Elles font gagner le temps de la germination. Les semences en sac sont des plants qui demandent quelques semaines de germination. Les sacs sont plus économiques mais on peut y trouver du gros calibre, beaucoup moins avantageux au prix au m² semé. Attention aux fausses bonnes affaires !

8) Mon père coupait les grosses semences en deux morceaux pour en avoir plus. Que faut-il penser de cette pratique ?

C’est de cette façon, en enterrant des pommes de terre coupées en deux que l’on fait les meilleurs pièges à taupins, la larve “fil de fer” ou “ver jaune”, qui vit 5 années dans le sol aux dépens des racines des plantes cultivées. Donc les semences coupées ont des risques accrus d’être attaquées. Autrefois, les poules qui grattaient le fumier et le compost à longueur de journée à la recherche de larves juteuses, contribuaient à limiter l’apport d’insectes du sol dans les parcelles, ce qui n’est malheureusement plus le cas aujourd’hui.

9) Comment doit-on conserver et préparer les plants avant de la planter ?

Ne mettez pas les plants à l’obscurité : dans le noir, les germes vont s’allonger démesurément et devenir cassants, ce qui déprécie le plant. Pour les plants achetés en clayettes, la germination a été préparée. Enlevez les couvercles en carton et conservez les semences bien à la lumière en attendant le moment de planter.

10) À quel moment sait-on qu’il est temps de planter les pommes de terre ?

Les risques de grosses gelées doivent être écartés au moment où le plant sort de terre, après le buttage. Pour la plantation, un bon indice auquel se fiaient les anciens correspond à la floraison du lilas. Cet arbuste fleurit jusqu’à 1750 m. Donc, à toute altitude, vous pouvez observer (en décalé contrairement au fond de vallée) la date d’ouverture de la première fleur. C’est le signe que l’on peut sans risque confier les tubercules au sol.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr