Actualités

Tendance farniente



A la maison

Indispensable hamac
La canicule nous fatigue et nous retranche dans nos quartiers d’été privilégiés, où la tendance est justement au farniente. Alors, venez découvrir nos différents modèles de hamacs et apprenez à faire la sieste grâce à ces indispensables de l’été, que vous trouverez dans votre jardinerie.
Pour être sûr de votre installation, votre jardinerie vous conseille une méthode facile à réaliser : les deux points d’ancrage doivent être distants d’au moins 90 % de la longueur du hamac. Le point le plus bas, à vide, devant être environ à 80 cm du sol, voire plus bas dans le cas d’une utilisation par des enfants. Et pour tester le confort de l’assise, il faut s’y installer en diagonale. Celle-ci doit d’ailleurs mesurer au minimum 1,50 m, c’est incontestablement la meilleure position pour bien dormir et profiter de tous les bienfaits du hamac.


Quoi de plus agréable de profiter des rayons de soleil en prenant un délicieux petit-déjeuner au jardin ? Ou de déguster un petit verre entre amis lors d’une torride soirée estivale ?
Venez découvrir dans votre jardinerie tout ce qui peut agrémenter votre lieu de vie estival.
Vous pouvez prévoir un espace de rangement pour votre mobilier en installant une cabane de jardin. Votre jardin est petit ? Ne vous inquiétez pas, il existe aussi des armoires de jardin ou même des coffres de jardin dans lesquels vous pouvez par exemple ranger les coussins. Vous aurez ainsi tout à portée de main. Quelques pots colorés avec de belles plantes fleuries égaient le jardin. Un ensemble de pots en zinc de différentes tailles, voire même un arrosoir en zinc, peuvent joliment faire office de pots de fleurs. Les fleurs à bulbes comme les marguerites et graminées y seront tout à fait à leur place. Vous pouvez aussi dès septembre planter les bulbes fleuris dans le jardin et remplacer vos espaces vides par un ensemble de plantes grasses.
Un brasero permet de profiter encore davantage des longues soirées d’été. Placez-le toutefois dans un lieu sûr sur une surface pavée pour éviter que l’herbe ne brûle. Et prévoyez suffisamment de charbons de bois.
Avec un grand plaid, ou un tapis d’extérieur et des coussins, vous pouvez créer un espace pour profiter du soleil dans l’herbe, voire même pique-niquer dans votre jardin. Et pour une sensation de bien-être absolue, rien de mieux que le hamac suspendu à un arbre. Il existe des modèles sur pied qui ne nécessitent ni mur ni arbre.

Au potager & au verger

« Des astuces qui rendent le jardin plus facile à entretenir »
Minimum de contraintes, maximum d’efficacité, c’est ce que tout le monde recherche, surtout au jardin. Voici quelques-unes des astuces anti-corvée de votre jardinerie, les plus efficaces… à mettre en œuvre tout de suite.

1- Pas de labour !
C’est un peu tard pour le dire maintenant, car les jardins sont plantés pour la plupart, mais la préparation de la terre peut être tout à fait minimaliste et donc peu fatigante. Utilisez la fourche-bêche (ou triandine) pour remuer la terre, sans la retourner. Le principe est simple : on plante les dents de la fourche verticalement dans le sol, puis on bascule le manche d’arrière en avant, sans rien soulever.
Résultat : le sol se décompacte, s’aère, mais reste en place. Les herbes indésirables se trouvent déchaussées : elles s’arrachent très facilement. C’est de cette manière que l’on peut venir facilement à bout d’une place de chiendent sans laisser de racines. Lors du labour traditionnel, on enfouit en profondeur la bonne terre fertile de surface en remontant la terre stérile de profondeur, ce qui détruit la fertilité des sols. Avec cette méthode, simple, très rapide au final et sans risque pour le dos, le bêchage de printemps n’est plus une corvée.

2- Pas de terre nue !
Faites-le cette année, et appréciez la différence ! Couvrez systématiquement les surfaces de terre nue avec un paillage entre vos légumes. Paillis, herbes tondues, mauvaises herbes non grainées, déchets de bois finement broyés (BFR), tout est bon. Épandez de fines couches à la fois : les tontes de gazon, par exemple, doivent être éparpillées afin que chaque couche sèche correctement au soleil. Plusieurs avantages découlent de cette technique de paillage : grande économie d’eau, pas de mauvaises herbes, une vie microbienne favorable intense juste sous le paillis qui régénère le sol. Bref, vous arrosez moins, vous ne désherbez plus, vous enrichissez naturellement votre sol. Tout bénéfice !

Au potager

Concombre ou cornichon
Des légumes faciles à obtenir : si sa cueillette ne vous rebute pas, voici un seul et même légume qui vous régalera l’été en salades rafraîchissantes, et l’hiver lorsque vous dégusterez vos cornichons "maison".
Le concombre (cucumis sativus) est une plante annuelle rampante appartenant à la famille des cucurbitacées. Elles donnent naissance, pour les femelles, à un fruit du même nom, charnu, allongé, souvent recouvert de toutes petites épines.
Concombre et cornichon sont une même espèce. Le cornichon est simplement cueilli avant complet développement, pour être confit dans le vinaigre.
Dans la pratique courante, suivant que l’on veut obtenir des concombres ou des cornichons, on choisit des variétés se prêtant mieux à l’une ou l’autre utilisation.


Tomates encore vertes
Afin de faire rougir vos tomates en manque de soleil, enveloppez les dans un papier journal ou placez-les à côté de pommes.

Haricots pour septembre

Essayez ! Septembre est souvent beau et propice à une nouvelle récolte de haricots : semez dès cette semaine une ou deux rangées de haricots pour une récolte d’automne appréciable !
De toute façon, il faut semer bientôt mâches et épinards ! C’est le moment !

Au verger

La Baie de Goji
Le Goji est une baie du Lycium Barbarum, cultivée de la Chine à la Mongolie : ses baies sont pleines de ressources !
Très nutritif, riche en protéines et en Oméga 3, le Goji est rempli de vitamines, minéraux, oligo-éléments ; son sucre, le polysaccharide est meilleur pour la santé que les sucres classiques, les saccharides. Il peut donc agrémenter les desserts fruités. Cette baie contient aussi plus de 20 acides aminés dont 9 sont des acides aminés essentiels. Grâce à toute sa richesse nutritionnelle, la baie de Goji est consommée depuis de nombreuses années en Asie et dans l’Himalaya, procurant un élixir de jeunesse grâce à ses antioxydants. Car en effet, le Goji est la baie la plus riche en antioxydants au monde, devant même la canneberge.
Solanacée et vivace à feuille caduques, de culture facile, le lyciet de barbarie court comme une vigne d’environ 3m. Il porte des feuilles longues et étroites, alternées, d’un vert sombre. Ses petites fleurs mauves parfois jaunes à 5 pétales donnent des baies orange puis rouges, ovoïdes, durables, apparaissant à l’automne et persistant l’hiver. Un sol léger, riche en humus lui convient très bien.

Plantez une vigne dans votre jardin !

Le Saviez-Vous ?
Les traces les plus anciennes de vinification ont été trouvées en Iran dans des jarres vieilles de 7500 ans.
La vigne participe à la vie des hommes depuis l’Antiquité. Le raisin et surtout le vin ont marqué les cultures, prenant une importance dans les religions, la littérature et la gastronomie.
La France est reconnue à travers le monde notamment pour ses grands crus marquant presque chacune de ses régions…
La vigne est une plante sensuelle suggérant des ambiances ensoleillées, de fêtes, de familles et de vacances…Une grimpante à fort potentiel à accueillir d’urgence !

Belle et élégante aux quatre saisons
La vigne sait se faire remarquer au printemps avec son beau feuillage juvénile déclinant un camaïeu de verts tendres plus ou moins teintés de bronze. On assiste à de véritables jeux de lumière avec les rayons du soleil filtrant entre les feuilles et faisant briller les petites vrilles permettant l’accroche des nouvelles pousses.
Au fil des semaines, les feuilles prennent de l’épaisseur et une coloration vert soutenu, semblant protéger les futures grappes en formation dont les grains minuscules vert acide sont à peine visibles.
En automne, la vigne connaît son apogée. Les raisins arrivent à maturité se teintant d’or, d’ambre, d’améthyste, de marine…Ces petits bijoux se détachent bien sur le feuillage qui lui aussi a pris ses couleurs d’automne mêlant l’ocre, l’écarlate et le rouge.
En hiver, la vigne garde un certain attrait avec sa silhouette contournée et son écorce grisée toutes deux plus belles au fil des années.

Des fruits santé
Quand on évoque la vigne à fruits, chacun a en mémoire la vigne d’un voisin ou d’une grand-mère offrant une multitude de petites grappes aux grains peu sucrés voire aigrelets qui finissaient dans l’estomac des oiseaux. Un mauvais choix de variété et des soins inadaptés, surtout concernant la taille, suffisent à expliquer pourquoi de nombreuses vignes de particuliers restent essentiellement décoratives.
Pourtant, obtenir, au bout de trois-quatre ans, un panier de raisins goûteux et sucrés est à la portée de tous. Avec une tonnelle de plusieurs pieds, la récolte peut même dépasser les 25 kgs transformant la cueillette en véritables « vendanges maison » !
Il est possible alors de profiter de fruits peu traités, voire pas du tout. Ces grains santé riches en vitamines et en antioxydants (polyphénols) sont appréciés des sportifs avec leurs sucres disponibles rapidement. Côté cuisine, ils se marient dans l’assiette de l’apéro au dessert. Pour profiter au mieux de leurs saveurs et de leurs arômes, cueillez-les le matin à la fraîche.


Une vigne chez soi !
Belle, bonne et utile, la vigne peut s’inviter partout au jardin et même sur le balcon car elle accepte aisément d’être cultivée en pot.
L’apparition ces dernières années de variétés rustiques, productives et résistantes aux maladies permet de l’accueillir en appliquant les principes d’un jardinage respectueux de l’environnement. La vigne à raisins participe à l’idée d’un jardin nourricier et vivant ombrageant les coins repas, repos et détente de la famille tout en attirant une foule d’insectes utiles et d’oiseaux.

Aux fenêtres, balcons et terrasses



  • Arrosez régulièrement les plantations faites au printemps.
  • Désherbez régulièrement vos massifs s’ils ne sont pas paillés.
  • Nettoyez les massifs d’iris : coupez les fleurs fanées et les feuilles malades.
  • Continuez les plantations d’iris.
  • Taillez les lavandes.
  • Tuteurez les grands asters

Plantez des arbres palissés ou des grimpantes

Au jardin d’ornement

Quelle est la période la plus favorable pour la plantation des bulbes à fleurs ?
Les bulbes à floraison printanière peuvent être mis en terre dès la fin septembre et ce jusqu’à mi-décembre. Les bulbes à floraison estivale seront mis en terre après les gelées, donc à partir de fin avril - début mai selon les régions.
Le choix est plus grand en septembre et nous vous conseillons de venir les acheter dès septembre dans votre jardinerie.

Tailler une haie persistante
Beaucoup de jardins sont entourés de haies d’arbustes persistants, qui ne perdent pas leur feuillage en hiver. Savez-vous qu’il faut les tailler 2 fois l’an, au printemps et en été ? Votre jardinerie vous donne quelques conseils :
La première taille des haies de persistants s’effectue au début du printemps, vers le mois d’avril à la floraison des poiriers.
En août, vous taillerez pour la deuxième fois de l’année, particulièrement les conifères. La repousse se fera sans problème avant l’hiver.

Spécial Été fleuri : plantes et astuces

Soleil et chaleur… Les fleurs, les couleurs et les senteurs en ont besoin pour s’épanouir et … pour notre plus grand bonheur. Voici quelques solutions pour un été fleuri sans souci : il suffit de choisir les bonnes plantes et d’adopter les bonnes pratiques… Suivez le guide et découvrez comment profiter de magnifiques potées estivales qui enchanteront votre été…

Le Saviez-Vous ?
Pour se protéger de la sécheresse, certains feuillages ont adopté des stratégies très au point.
Les feuillages étroits, coriaces, soyeux ou argentés sont des isolants thermiques.
Les feuillages charnus stockent l’eau.
La biodiversité s’invite aussi dans les jardins en pots !

Pour le jardin ou le balcon, 4 scènes d’été sans souci

Une grosse potée fleurie toute la belle saison !
Les vedettes : gaura, népéta, oenothère speciosa, grand sedum à feuillage pourpre et sauge patens.
Les belles compagnes : une armoise (ou une fétuque), un petit lierre à feuillage panaché de crème.

Parfums et accents du sud

Les vedettes : olivier (ou un citronnier), lantana (ou un laurier-rose) et jasmin étoilé (Trachelospermum)
Les belles compagnes : 2 lavandes, 1 plante curry, 1 thym citron, 1 Salvia elegans (ou sauge ananas) et 3 godets de pourpier, 2 godets de basilic (1 à feuillage fin et à feuillage pourpre).

Couleurs et Luxuriance

Les vedettes : Lagerstroemia, Fremontodendron (ou un millepertuis arbustif) et Plumbago capensis
Les belles compagnes : 1 agapanthe bleu vif, 1 petit phormium pourpre ou panaché, quelques godets de pourpier.

Une terrasse contemporaine
Les vedettes : palmier (ou un dasylirion), Aeonium pourpre et oranger du Mexique
Les belles compagnes : 1 armoise Powis Castle, 3 godets de fétuque bleue (ou de stipa tenuifolia), 3 godets de petits sedums à feuillage pourpre, 3 godets de Felicia.
Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement