Actualités

Soigner vos arbres fruitiers !

Entretien avec M.F. de St-Avre.
M.F. : « Beaucoup de fruits cette année étaient véreux ou pourris. Comment éviter cela l’année prochaine ? ».

B.D. Vos arbres fruitiers, comme beaucoup cette année, ont subi des attaques d’insectes et de maladies bien marquées dues à un hiver doux suivi d’un printemps bien pluvieux. Prévoyez de les protéger maintenant à la chute des feuilles et au printemps prochain avant le démarrage des bourgeons.

M.F. « Quels soins sont à prévoir maintenant ? Je n’aime pas beaucoup les produits chimiques ? »

B.D. Avant toute chose, prenez une brosse en chiendent (pas de brosse métallique, beaucoup trop agressive) et brossez le tronc et les grosses branches afin de faire tomber les lambeaux d’écorces, les mousses et les lichens qui servent d’abri hivernal à quantité de parasites. Insistez sur les zones chancreuses grattez ces dernières jusqu’au bois sain et passez de suite un mastic cicatrisant.

M.F. « Quels produits peut-on utiliser ? Et quand ? »

B.D. Soignez les arbres dès que les feuilles sont presque toutes tombées, par une belle journée sans pluie. D’abord avec une solution à base de cuivre type bouillie bordelaise, contre les champignons. Quelque temps après pulvérisez l’huile minérale ou végétale vendue sous le nom de “traitement d’hiver” qui asphyxie les œufs, larves et adultes des pucerons, cochenilles et acariens. Pour une bonne efficacité, renouvelez toute l’opération au printemps, juste avant la floraison.

M.F. « Quelle utilité a le blanchiment des troncs ? »

B.D. Le badigeonnage au “blanc arboricole” complète la série de soins décrite plus haut. Prêt à l’emploi, ce badigeon vendu en seau permet de parfaire la lutte contre les insectes hivernants. À renouveler tous les 2 ou 3 ans.

M.F. « Puis-je nourrir avec du fumier ? Quand faut-il le mettre ? »
B.D. Je dois vous mettre en garde contre l’utilisation du fumier pour les arbres fruitiers. Le fumier, même bien décomposé, apporte toujours beaucoup trop d’azote pour les arbres en production. Il en résulte un emballement de la végétation en bois et feuilles au détriment de la floraison et donc, de la fructification. Si c’est votre cas, rééquilibrez la fumure avec de la potasse organique. Dans les autres cas, un engrais complet arbres fruitiers, appliqué de la même manière, est l’idéal. À faire maintenant !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr