Actualités

Semis : un petit air de printemps

Entretien avec Mme S. de Saint-Pierre-d’Albigny
Mme S : « Quelles fleurs sont intéressantes et faciles à semer maintenant, à l’intérieur, pour préparer le printemps ?

B.D. : Après ces derniers épisodes neigeux, se fabriquer un petit printemps à domicile, pour rêver à votre jardin de cet été, est bien légitime. Lancez-vous sans crainte, avec des fleurs inratables. Pour débuter, les plus faciles à semer et à réussir sont les espèces à graines pas trop fines.

Essayez avec succès le semis de Pélargonium ( géranium ) qui fleurira cinq mois plus tard et tiendra la vedette jusqu’aux gelées. Les graines de qualité sont plus chères mais quasi inratables ! De la même façon, les graines longues d’ oeillet d’Inde et de rose d’Inde , les grosses graines d’ Ipomée et de Cobée (plantes grimpantes), de balsamine , de lupin … peuvent être facilement manipulées et donc semées individuellement.
Réservez les très fines graines (parfois comme de la poussière) des Bégonia , Impatiens , Lobélia et Pétunia par exemple, à un essai l’année prochaine, quand vous vous serez bien fait la main sur les premières. Et puis… on ne peut pas tout semer sous abri, car la place vous manquera au moment du repiquage. Certaines fleurs, comme les capucines , les soucis , les belles-de-jour, les belles-de- nui t , les tournesols … gagnent à être semées directement en place en mai , lorsque le sol est suffisamment réchauffé, sans passer par un semis à la maison.

Mme S. : « Comment faire pratiquement et quelles précautions faut-il prendre ? »

B.D. : Il faut surtout disposer d’un emplacement idéal : chaud (20 °C) et d’une grande luminosité. Voici en plus 5 conseils principaux :

1- Un bon terreau. Vos graines de qualité réclament un terreau neuf désinfecté. Le terreau de semis, prêt à l’emploi, est idéal.

2- Un semis large : c’est plus facile avec les grosses graines ! Les jeunes plantes pousseront sans se gêner et vous retarderez le moment du premier repiquage.

3- Un arrosage modéré. Là est toute la difficulté : ni trop, ni trop peu et la limite est ténue. Surveillez chaque jour la germination.

4- Une humidité contrôlée. Les mini-serres à couvercle transparent sont idéales pour cela, et remplacent les anciennes terrines couvertes d’une plaque de verre.
Essuyez chaque jour la condensation qui se forme sous le couvercle.

5- Un repiquage , dès que les plants se touchent, après 4 semaines environ, sous peine d’étiolement, c’est-à-dire un allongement des tiges qui deviennent cassantes comme du verre. Bon semis !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr