Actualités

Refaire une pelouse : c’est maintenant !

Entretien avec Mme C. de Saint-Étienne-de-Cuines.

Mme C.  : Ma pelouse est ancienne et dégradée. Quand la rénover et comment procéder ?

B.D. Si votre pelouse est dégradée sur plus d’un tiers de sa surface, il est en effet plus raisonnable de la refaire entièrement plutôt que d’envisager de la “rapiécer”. Ce début de printemps, frais et humide, est la période idéale pour réaliser ce travail.

Mme C.  : Faut-il détruire l’ancienne pelouse ?

B.D.  : Il est nécessaire en effet de faire place nette pour le nouveau semis. Pour une petite surface, désherbez à la binette et béquillez le sol à la fourche-bêche comme pour préparer le potager. Pour de grandes surfaces, on pourra pulvériser un désherbant spécial qui détruira l’herbe en place mais n’empêchera pas les graines de germer. Demandez conseil. Lors du travail superficiel du sol, incorporez du terreau, du compost maison ou, mieux, de la tourbe fertile prête à l’emploi. Aplanissez au râteau et passez le rouleau. Votre terrain est prêt à être ensemencé.

Mme C.  : Quelles graines choisir ?

B.D. De nombreux mélanges s’offrent à votre choix selon votre cas particulier. Tous les gazons ne se valent pas en qualité d’où des différences de prix importantes. Un bon gazon dit “rustique” convient à la plupart des cas. Choisissez un mélange spécial “sport et jeux” pour les espaces soumis au piétinement, un mélange “spécial ombre” ou “spécial zones sèches” si cela est votre cas. Vous pouvez aussi opter pour une jachère fleurie, composée de graines de fleurs plus ou moins hautes, mais alors cela deviendra un espace naturel qui ne sera pas tondu.

Mme C. : Comment bien réussir le semis ?

B.D.  Tout d’abord, tournez le sac de gazon plusieurs fois sur lui-même avant de l’ouvrir, afin de bien mélanger les différentes graines. Puis, avec ”l’auguste geste du semeur”, semez à la volée, à raison d’environ une poignée (40 g) de graines au mètre carré. Pour un semis plus régulier, croisez les passages, une fois dans un sens, une fois dans l’autre. Recouvrez très légèrement au râteau puis roulez à nouveau pour faire adhérer les graines à la terre. Il faut que la terre soit suffisamment ressuyée (non humide en excès) afin de ne pas coller aux chaussures pendant ce travail. La levée a lieu au bout d’une dizaine de jours environ.

Mme C. : Quand pourrais-je tondre pour la première fois ?

B.D. Laissez le gazon poussez et s’enraciner correctement avant d’envisager de le tondre. L’effet “suceur” des lames de la tondeuse à tendance à arracher les jeunes semis tondus trop tôt. Quatre à cinq semaines d’attente, selon la météo,forment un délai correct avant de tondre.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr