Actualités

Quels travaux faire à l’automne au jardin ? (1)

Entretien avec M.P. de Pontcharra
M.P. : « Que faut-il faire au jardin avant l’hiver ? Faut-il labourer la terre ? »
B.D. : Dans nos régions où la terre n’est ni lourde, ni collante, mais plutôt légère et filtrante, ce travail sera reporté au printemps, juste avant de semer et planter. Vous remarquerez que je vous parle de “travail du sol” et non de labour ! Au jardin potager familial, évitez par-dessus tout de retourner la terre comme nous en avons déjà débattu. Nous reparlerons de ce travail du sol en temps utile, au printemps prochain.
Pas de labour donc, mais évitez que le sol reste nu l’hiver. Pour cela, paillez avec des matériaux récupérés ailleurs dans le jardin, des feuilles mortes (sauf si elles sont malades), des herbes fauchées ou tondues, des litières de basse -cour...

Au printemps, vous écarterez tout le paillis non décomposé et vous aurez ainsi un terrain propre, prêt à être travaillé.

M.P. : « Faut-il enfouir les engrais verts ? »
B.D. : Les engrais verts, comme la moutarde, semée en septembre après la récolte des pommes de terre par exemple, gagne à être fauchée avant l’hiver et très légèrement enfouie dans les premiers centimètres du sol afin d’accélérer sa décomposition. Ainsi, elle apporte ses éléments nutritifs aux prochaines cultures. Cependant, si le temps vous a manqué et que le gel a couché vos plants de moutarde au sol, laissez ce paillage naturel et bénéfique en place, tel quel, jusqu’au printemps !

M.P. : « Comment protéger les plantes frileuses, le laurier-rose par exemple ? »
B.D. Les plantes méditerranéennes que l’on trouve couramment en pleine terre dans le midi ne peuvent pas être laissées au jardin l’hiver chez nous, même avec une protection. Un voile d’hivernage fait gagner seulement 4°C. Cela veut dire que pour garder une plante hors-gel avec un voile d’hivernage, il ne faudrait pas que la température descende en dessous de – 4C° !
Toutes ces plantes doivent être rentrées dans un local frais, mais lumineux. Une cave sombre ne convient donc pas. L’idéal est une véranda ou une petite serre. Les géraniums pourront aussi être regroupés avec ces plantes frileuses pour traverser l’hiver sans dégâts.


M.P. : « Est-ce qu’il faut protéger les arbustes nouvellement plantés ? »
B.D. C’est le cas des rosiers, nous en avons déjà parlé la semaine dernière. Rien ne vous empêche de déposer une bonne couche de compost “maison” autour des nouvelles plantations pour protéger les jeunes racines (encore peu développées) de la morsure du gel
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr