Actualités

Préparez votre jardin pour l’hiver

A la maison

Des compositions à offrir comme des jouets par milliers…
Venez découvrir nos compositions végétales et objets déco qui s’harmonisent pour embellir votre univers de fête de fin d’année. Dans votre jardinerie, vous trouverez en pot, en bouquet ou dans un panier, toute notre sélection dans des harmonies de couleurs adaptées à vos couleurs d’intérieur.



Choisir son sapin de Noël !
Votre jardinerie vous propose de nombreuses variétés de sapins pour les fêtes de fin d’année, avec des conditionnements différents
Le sapin « coupé » avec son support (bûche, rondelle ou croisillon)
Le sapin « en pot » bêché puis mis en pot avec ses racines et sa motte de terre. Ce conditionnement lui permet d’être éventuellement replanté dans le jardin.

Les différentes espèces
L’Épicéa
C’est le plus traditionnel des sapins de Noël. Sa bonne odeur de résine le caractérise ainsi que ses fines aiguilles. Robuste et fourni, bien équilibré de la base à la cime, il se prête à toutes les idées de décoration. Grâce à sa pousse rapide (il met 8 années pour atteindre la taille de 2 mètres).

Le Nordmann
Il est devenu, depuis quelques années, la variété préférée des clients, profitant d’une bonne conservation dans l’habitat. Ses aiguilles sont souples et douces et ses branches régulières. Parce qu’il pousse lentement (10 à 12 années lui sont nécessaires pour atteindre 2 mètres), sa silhouette s’étage avec harmonie.

Le Nobilis
Il se distingue par ses aiguilles bleutées et douces au toucher. Odorant, il répand un parfum boisé dans la maison. Une fois coupé, il conserve longtemps ses aiguilles.

Le Pungens
Il est plus connu sous le nom de « sapin bleu » en raison de la couleur bleutée de ses aiguilles. Ces dernières, longues et très piquantes, bénéficient d’une excellente tenue. Sélectionné pour son agréable senteur de pin, il se démarque par son originalité. Plus de 10 années lui sont nécessaires pour atteindre 2 mètres.

Le Grandis, le Pectine, le Douglas, les Pins...
Ces autres variétés de sapin que l’on peut rencontrer à l’occasion des fêtes de fin d’année sont des essences qui correspondent à des ventes locales, régionales (ex. le pin dans les départements voisins des Landes).


Les lieux de production de nos sapins
Cultivés sur une superficie de plus de 5000 hectares, les sapins naturels vendus chaque année en France proviennent, pour la majorité d’entre eux, du Morvan, du Massif Central, de la Bretagne, du Sud-ouest et de Savoie. Votre jardinerie est heureuse de promouvoir des sapins de production française.

Au potager

Semez les fèves et récoltez !
En région douce, semez-les ce mois contre un mur abrité : elles germeront dans les semaines à venir et fleuriront dès le mois de mars. Lorsqu’elles atteindront 5 cm de hauteur, coupez l’extrémité afin de les forcer à se ramifier.
Récoltez choux, poireaux, carottes d’hiver, panais. Forcez endives et pissenlits.
Repiquez ail d’hiver et échalotes grises.
Triez vos réserves de graines et pensez à vous réapprovisionner en semences nouvelles dès la fin du mois dans votre jardinerie.

Pas de terre au compost
Parmi les nombreux composteurs en vente dans votre jardinerie, vous trouverez celui qui sera le plus adapté à votre jardin. On affirme parfois à tort qu’il faut incorporer de la terre au compost afin de faciliter sa maturation. Si la présence de terre ne gêne pas la décomposition des matières végétales, elle apporte toujours des graines de mauvaises herbes avec elle, sans améliorer la qualité du produit final.
Brassez régulièrement votre compost pour oxygéner les bactéries et améliorer la maturation !

Au verger

Vos fruitiers ont de la gomme !
Un écoulement de gomme souvent appelé « gommose » est visible ce mois sur l’écorce de certains arbres fruitiers : cerisier, prunier, pêcher et abricotier.
Le plus souvent, il apparaît au niveau d’une ancienne plaie ou d’une fissure. Il ne faut surtout rien faire ! Cette gomme est une protection très efficace contre les insectes et les champignons qui tenteraient de prendre place dans les tissus de votre arbre fruitier. Aucun curage, nettoyage ni application de mastic ne peuvent rivaliser en efficacité avec la gommose.

Aux fenêtres, balcons et terrasses

Le Saviez-Vous ?
Les baies sont une réserve de nourriture et le feuillage, persistant et épineux, les protège des intempéries et des prédateurs !


Au jardin d’ornement

Acheter un voile d’hivernage : c’est facile d’emploi et très utile !

Le voile d’hivernage est un tissu très léger, produit en polypropylène non tissé. Contrairement au film "plastique", il est perméable à l’air et à l’eau, ce qui évite la déshydratation des végétaux protégés. Laissant passer la lumière, il produit un effet de serre qui le fait préconiser en protection hivernale. Il est facile à découper et à poser.
Il protège du gel, en hiver ou au printemps, les boutons prêts à éclore de plantes.


Il protège du froid et hâte les semis précoces de légumes (salades, pois, pommes de terre).
Attention ! Le voile d’hivernage ne protège pas les plantes non rustiques comme les plantes méditerranéennes lors de grands froids : agrumes, lauriers-roses, oliviers, …
Ce tissu est aussi très résistant aux intempéries (grêle), et il protège efficacement vos premiers semis des oiseaux et insectes.
Les gelées matinales sont là et vous pouvez d’ores et déjà recouvrir avec le voile les cultures sensibles du potager : salades, mâche, cresson, oseille...
Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement | Politque de gestion des cookies | Politique de confidentialité