Actualités

Préparez vos pommes de terre (3)

M.F. : « Combien de kg de pommes de terre devrais-je récolter sur mon petit lopin de 5mx5m ? ».

B.D. Selon la variété que vous choisirez, la météo plus ou moins favorable, la richesse de votre sol et vos bons soins, vous devriez espérer plus ou moins 100 kg de récolte...

M.F. : « Faut-il enrichir le sol avant la plantation ? »

B.D. Puisque vous mettez en culture une ancienne pelouse, prenez garde à la présence de larves de taupins et de vers blancs toujours possible. Si vous en voyez au moment du bêchage, retirez-en le maximum à la main, ou, si vous avez des poules, permettez-leur de venir gratter et se régaler des larves juteuses. La pomme de terre réussit bien dans les terrains profonds, riches, drainants et peu calcaires. L’excès de calcaire dans le sol, très souvent observé en Maurienne, aggrave la maladie de la gale commune qui s’exprime sous forme de pustules liégeuses sur la peau des pommes de terre. Pour cette raison ne videz pas vos cendres de cheminée dans le jardin, ou alors en quantité très limitée : la cendre de bois est très riche en potasse, ce qui est intéressant pour les légumes, mais aussi en calcium qui accentue le phénomène en terrain déjà calcaire. Dans le même registre, évitez l’apport de fumier en excès, même bien décomposé : très riche en azote, il donne de grandes fanes mais peu de tubercules et favorise pucerons et maladies. Une bonne solution est un fertilisant organique savamment dosé pour les pommes de terre et le potager, à incorporer au moment du bêchage.

M.F. : « Buttage, binage, arrosage… quand faut-il intervenir ? »

B.D. Le buttage consiste à rapporter la terre de l’entre-rang au pied des plants dès que le feuillage émerge. Il protège ainsi les jeunes pousses des dernières gelées nocturnes. Il est utile pour éviter par la suite le verdissement des tubercules qui, sans cela, se trouveraient trop près de la surface du sol. Le binage va être utile pour lutter contre les herbes indésirables, le temps que les plants soient assez forts pour les étouffer eux-mêmes. Quant à l’ arrosage , il peut être nécessaire en cas de période sèche pendant la formation des tubercules, grossièrement eu moment de la floraison. En année normale, la pomme de terre se débrouille toute seule, particulièrement en montagne. M.F. : « Quand planter… et quand récolter ? » B.D. Un bon repère pour la plantation est le moment de la floraison du lilas. Pour la récolte, cela dépend de la précocité des variétés. Pour une bonne conservation attendez que le feuillage soit entièrement sec...

Béatrice Dor Ingénieur horticole “Aux Serres de Saint-Jean” - Saint-Jean-de-Maurienne www.auxserresdestjean.com
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr