Actualités

Plantes et canicule (2)

Mme A. : « Au secours ! Mes plantes ont chaud et perdent leurs feuilles ! Faut-il les arroser davantage ? »

B.D. : Lorsqu’il fait chaud, les plantes évaporent davantage d’eau, encore plus lorsque le vent s’en mêle. Lorsqu’il fait très chaud, en période caniculaire, les pores des feuilles (stomates) se ferment pour éviter la fuite de vapeur d’eau laquelle, si l’arrosage est insuffisant, va finir par dessécher la plante. Pour se protéger en cas de sécheresse extrême, la plante va perdre une partie de ses feuilles, voire la totalité. C’est un cas extrême et une situation de quitte ou double : soit la sécheresse persiste et le pronostic est sombre, soit l’arrosage reprend (doucement) et les bourgeons renaissent. Taillez alors chaque branche, chaque rameau pour redonner un aspect compact à la plante et reprenez un arrosage régulier, parcimonieux tant que les feuilles sont peu nombreuses.

Mme A. : « À quel moment de la journée est-il opportun d’arroser ? »

B.D. Arrosez “à la fraîche”, si tant est que la température nocturne fraîchit, c’est-à-dire plutôt le soir, à la nuit tombée. Les plantes auront toute la nuit pour s’abreuver tranquillement. Arrosez au pied de préférence, c’est plus efficace et plus économe en eau. Augmentez la fréquence d’arrosage en période sèche. Les plantes en pot, comme les citronniers, oliviers, lauriers roses et hibiscus, toujours assoiffés, s’arrosent quasiment chaque jour l’été, sans toutefois laisser d’eau stagner dans la soucoupe , s’il y en a une. Il est recommandé de doucher les conifères pour empêcher l’installation des acariens, ainsi que les choux pour gêner les aleurodes (“mouches” blanches). Ces bestioles affectionnent les temps secs et chauds. Il est inexact de croire que les gouttes d’eau sur les feuilles au soleil font un effet loupe et brûlent les tissus, ce qu’on lit couramment partout. Dans quel état serait la peau des baigneurs sur la plage…

Mme A. : « Le paillage est-il un plus ? »

B.D. : Je vous l’ai souvent répété, paillez, paillez, paillez ! L’eau du sol qui remonte à la surface par capillarité se condense dans le paillage et retourne au sol. L’économie est fabuleuse avec un paillage simple d’herbes tondues. Usez-en et abusez-en, surtout en période de canicule…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr