Actualités

Pensez aux... pensées !

Entretien avec Mme N. de Montricher.
Mme N. : « La neige à peine partie, j’ai vraiment envie de fleurir mes fenêtres. Que me conseillez-vous, rapport aux nuits encore fraîches ? ».


B.D. : Nous espérons tous que les journées ensoleillées et chaudes qui viennent de s’écouler nous présagent un beau printemps. Mais nous ne sommes qu’à son tout début et quelques répliques hivernales sont certainement à prévoir avant les vrais beaux jours. Vous le savez, d’autant mieux que vous habitez en altitude : il ne faut pas choisir n’importe quelles fleurs pour l’extérieur à cette saison. Surtout, résistez à la tentation des fleurs d’été, c’est encore bien trop tôt. Ces fleurs : géranium, dipladenia, pétunia, dahlia, impatiens… ne sont pas aptes à supporter le moindre gel ni même le froid de mars, d’avril… et même parfois de début mai !

Mme N. : « Pourtant les fleurs me font envie. Puis-je mettre des pensées ? ».

B.D. : Les pensées font partie de ces plantes dites bisannuelles, c’est-à-dire qui font leur cycle à cheval sur deux années. On peut même les planter à l’automne, elles traversent alors l’hiver sous la neige et refleurissent encore plus belles au printemps. Elles sont précieuses car ce sont elles qui assurent la transition entre la fin d’un été et le début du suivant. Plantez ces pensées sans attendre en compagnie des violettes cornues, des pâquerettes, des primevères, des myosotis. Préparez vos jardinières avec un bon terreau de qualité, que vous garderez pour installer vos fleurs d’été le moment venu. Choisissez de préférence - surtout pour vous qui vous situez en altitude- des plantes cultivées à froid ici chez nous, en Savoie : ce sont de vraies montagnardes endurcies, déjà habituées aux basses températures, donc très résistantes. Mais hâtez-vous, avant de ne plus en trouver !

Mme N. : « Combien de temps vont durer ces fleurs ? Faudra-t-il les remplacer pour l’été ? ».

B.D. : Toutes ces bisannuelles fleurissent très longtemps. C’est la chaleur et le soleil de l’été qui les fatiguent. Elles se sentiront alors plus à leur aise à l’ombre l’après-midi. Les violettes cornues passent tout l’été à fleurir en altitude où les nuits sont fraîches même l’été. Elles s’y montrent quasiment vivaces. Les dernières gelées écartées, courant mai, il sera alors temps de remplacer vos pensées par les fleurs d’été… jusqu’aux gelées suivantes et la boucle sera bouclée !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr