Actualités

Pensez aux compagnons de vos jardins d’hiver



Aux fenêtres, balcons et terrasses

Oiseaux de nos jardins : alimentation régulière et les nichoirs !
Les oiseaux peuvent avoir besoin d’un petit coup de pouce en hiver, tant l’impact de l’homme sur l’environnement les laisse parfois démunis. Voici quelques idées pour aider ces charmants hôtes de nos jardins...

Il est grand temps de charger régulièrement vos mangeoires de graines et d’installer, sur votre balcon, de petites coupelles d’eau en guise d’abreuvoir. Les oiseaux qui passent l’hiver près de chez vous seront ravis et vous assisterez ainsi à un joli ballet derrière vos fenêtres…

Plus de 60 espèces d’oiseaux utilisent les nichoirs. Une grande partie de ces oiseaux est devenu en partie dépendante des nichoirs pour assurer leur reproduction. En effet, leur environnement ne présente pas de nombre suffisant
de sites de nidification : certains oiseaux dits « cavernicoles » (comme les mésanges ou les moineaux) construisent habituellement leur nid dans de petites cavités naturelles, particulièrement nombreuses dans les vieux bâtiments. Mais les nouvelles
constructions ou les rénovations des anciennes bâtisses ont rendu plus difficile
l’accès aux oiseaux à ces sites de nidification. D’autres oiseaux comme le
magnifique pic épeiche, creusent des trous dans de vieux troncs pour s’y abriter.
Malheureusement, ce type de cavités se fait de plus en plus rare aujourd’hui car de
nombreux arbres âgés sont coupés au cours d’un intense déboisement au profit de
jeunes plants, afin d’assurer une rentabilité agricole. Trouver un bon abri pour passer
l’hiver puis pour se reproduire devient alors de plus en plus difficile pour nos amis du
ciel.
Les nichoirs assurent donc un rôle de substitut artificiel pour héberger les oiseaux de
nos jardins. Si ces refuges sont confortables et bien placés, à l’abri de tout prédateur,
les oiseaux peuvent y rester définitivement pour la plus grande joie de votre client.
Une installation à faire avant février !

Créez votre coin d’herbes aromatiques dès maintenant :


Lorsqu’on cultive des herbes aromatiques pour la cuisine, l’idéal est de créer un jardin séparé que vous pourrez surveiller et entretenir soigneusement.
Achetez deux groupes de plantes :
Celles du soleil pour votre balcon ou jardin très chaud : romarin, thym, sauge, origan, coriandre, fenouil
Celles de la fraîcheur pour votre balcon ou jardin du soleil de matinée : persil, menthe, ciboule, ciboulette,…

Au jardin d’ornement

  • si la météo le permet, plantez des rosiers
  • retaillez les hortensias : ils entrent bientôt en végétation : si vous avez conservé les têtes sèches, vous devez les tailler avant mi-février. Sachez que plus vous taillerez court, moins vous aurez de fleurs : dès le printemps, apportez de l’engrais hortensia bleuissant.

Au potager & verger

  • La toilette hivernale des pommiers et poiriers assure un bon état sanitaire des arbres et donc la formation de fruits sains : éliminez les derniers fruits pourris ou momifiés, les déchets de taille et poursuivez le nettoyage des écorces par brossage
  • Epointez le cerisier une fois par an durant le repos hivernal : raccourcissez l’extrémité des branches de petits diamètres de 15 à 30 cm avec un échenilloir


  • Pensez à acheter vos semences fleurs et potagères pour semer les premières laitues, carottes et autres à l’abri ou en godets de tourbe.
    Semez en terrine les impatiens pour fleurir ce printemps murets et rocailles.
  • Taillez les vignes, kiwis et grimpantes
  • Traitez les arbres fruitiers avec le traitement de fin d’hiver que vous complèterez 10 jours plus tard avec un traitement à la bouillie bordelaise contre les champignons.

A la maison

  • bassinez quotidiennement les bonsaïs ainsi que le feuillage des palmiers et autres plantes vertes pour décourager les attaques d’araignées rouges.
  • Lustrez les plantes à feuillage épais
Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement