Actualités

Mon beau sapin…

Entretien avec Mme M.F. de Sainte-Marie-de-Cuines le 11/12/2015
Mme F. : « L’année dernière, j’ai acheté pour les fêtes un sapin dans un pot en vue de le replanter au jardin. Malheureusement, il a séché dans l’été comment réussir ma plantation cette année ? »

B.D. : Dans un premier temps, je vous conseille de bien réfléchir à la variété de sapin que vous souhaitez planter dans votre jardin. Sous le terme générique “sapin”, on trouve toutes sortes de conifères à port plus ou moins conique, mais surtout à croissance bien différente. Un épicéa commun (Picea excelsa ) que l’on trouve dans les basiques du “sapin de Noël”, est un vrai arbre qui atteint une vingtaine de mètres à l’âge adulte. Autre exemple, le sapin de Nordmann, (celui qui une fois coupé garde bien ses aiguilles en intérieur) est un vrai sapin ( Abies ), à croissance certes plus lente, mais qui atteint quand même une dizaine de mètres de hauteur. Ces arbres sont faits pour de grands terrains où ils auront la place de s’exprimer, loin de tout obstacle en hauteur comme en largeur.
Pour les petits jardins, ou les rocailles, optez pour un Picea conica , compact, conique, à croissance lente, qui atteint environ 2 mètres en 10 ans. Vous le trouverez facilement toute l’année pour une plantation dans des conditions optimales.

Mme F. : « J’ai de la place à offrir à mon sapin. Un sapin de Nordmann serait l’idéal. Comment le choisir ? »

B.D. : Vous trouverez en ce moment des sapins de Nordmann en pot pour les ventes de Noël. Les meilleurs sont ceux cultivés dans leur pot et non ceux qui ont été arrachés et reconditionnés en pot ; ces derniers n’ont aucune chance de reprise. Choisissez un petit sujet, un Savoyard de préférence, dont le volume du pot est plus en adéquation avec le volume des branches. Laissez-le à l’extérieur ou alors rentrez-le juste pour le soir de Noël : si vous le laissez ne serait-ce que quelques jours à l’intérieur, la chaleur va le dessécher, même si vous l’arrosez et ses chances de reprise s’amenuiseront d’autant. Dans ce cas, préférez un sapin de Nordmann coupé pour votre décoration d’intérieur et laissez votre petit sapin en pot passer l’hiver au jardin, le pot juste enterré. Au printemps,vous creuserez un vrai trou pour le planter comme il se doit. Pensez ensuite à l’arroser abondamment chaque semaine pendant toute une année. Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année...
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr