Actualités

Luttez contre les attaques de cochenilles !

Entretien avec Mme P. de Saint-Julien-Montdenis.
Mme P. : J’ai découvert des pustules marron sur les tiges de ma plante dont les feuilles semblent collantes. Je trouve aussi des gouttes luisantes par terre. Comment les éliminer ?
B.D. : Les pustules brunes que vous décrivez sont en fait des cochenilles à carapace.  A la différence des cochenilles farineuses blanches également très courantes sur les plantes d’intérieur, ces insectes sont protégés sous un petit bouclier et passent leur temps à sucer la sève de vos plantes, ce qui les affaiblit beaucoup.

Mme P. : Pourquoi ces gouttes luisantes par terre ?
B.D. : Les gouttes luisantes et le feuillage collant sont le résultat de ces piqûres, l’insecte rejetant un miellat sucré autour de lui. Dans la nature, ces exsudats sucrés attirent beaucoup de fourmis très intéressées par cette nourriture. Les cochenilles sont immobiles, fixées sur les tiges, sous les feuilles le long des nervures de nombreuses plantes décoratives d’intérieur et d’extérieur : ficus, schefflera, croton, olivier, citronnier et autres agrumes ainsi que beaucoup de plantes de jardin.

Mme P. : Comment les faire disparaître ?
B.D. :  En cas de faible attaque, grattez une à une chaque cochenille avec un bâtonnet en bois, si vous en avez la patience. Les larves, plus petites, passent souvent inaperçues et se logent volontiers dans les zones de croissance, plus tendres, au centre des jeunes feuilles. Elles sont plus difficiles à faire partir sans blesser la plante.

Mme P. : Et s’il y en a vraiment beaucoup ?
B.D. : En cas de forte attaque, appliquez un produit spécial cochenilles, à base d’imidaclopride ou de thiaclopride. Ce produit est systémique, cela veut dire qu’une fois pulvérisé sur et sous les feuilles, il pénètre dans le courant de sève de la plante et va intoxiquer les insectes qui prélèvent la sève par l’intérieur. Ainsi, la carapace de l’insecte n’est plus un barrage à l’efficacité du produit, comme il l’était avec les produits de contact.

Mme P. : Une seule application suffit-elle ?
B.D. : Renouvelez le traitement tous les 10 jours, 2 à 3 fois environ, jusqu’à complète disparition du problème.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr