Actualités

Les plantes purifient votre maison



A la maison

Faire fuir les fourmis
De nombreux produits contre les fourmis vous sont proposés pour ne pas vous laisser envahir à la maison : voici quelques informations pour mieux comprendre leur rôle et tenter de les faire déménager...

Les fourmis ont un rôle bien précis et ne doivent en aucun cas être bannies totalement, sous peine de voir son jardin ravagé par d’autres prédateurs miniatures, autrement plus voraces que ces ouvrières. En effet, les fourmis s’attaquent aux autres petites bêtes comme les chenilles, vers, larves, araignées, mouches, cloportes et cadavres d’insectes en général. Elles jouent également un rôle dans la pollinisation en transportant le pollen de fleur en fleur. Elles contribuent donc à l’équilibre naturel qui doit être maintenu en place pour le bien-être de tous.

Mais vous avez pu remarquer que les fourmis adorent le miellat que rejettent les pucerons. Loin d’être des ravageuses de cette espèce, elles les cultivent pour leur miellat. Le mieux est donc de forcer la colonie à déménager en faisant fuir les pucerons. Et pour ce faire, une simple pulvérisation avec du savon noir sur les plants attaqués suffit à faire déguerpir tout ce petit monde.

C’est prouvé ! Les plantes purifient votre maison :
Elles épurent les atmosphères polluées : colles, peintures, meubles en bois stratifié, encres, produits ménagers…sont en effet des sources de composés chimiques volatils, pouvant donner maux de tête, fatigue, allergies… 
Absorbées par les feuilles, ces émanations toxiques seront dégradées par les bactéries et les champignons vivant à proximité des racines des plantes, et transformées en éléments nutritifs : les toxiques ont alors disparu !
De plus, les plantes embellissent votre intérieur, diminuent le stress grâce à leur couleur apaisante, humidifient l’air et rejettent de l’oxygène.
Alors, ne vous privez pas de ces vraies magiciennes !
En faut-il beaucoup ?
On estime qu’une belle plante pour 10 m² suffit à garder un air sain dans une maison de 2,50m de hauteur sous plafond.




Dès la Rentrée, venez découvrir dans votre jardinerie une multitude de plantes d’intérieur, accompagnées de leur cache-pot respectif, coloré et moderne !

Chlorophytum
Effet dépolluant contre les solvants des peintures et des colles (toluène, formaldéhyde). Capte aussi le monoxyde de carbone et le xylène. Plante robuste et prolifique, parmi les plus appréciées des plantes d’intérieur.

Ficus
Capte le formaldéhyde, le xylène et l’ammoniac. C’est un petit arbre élégant facile à conserver dans une pièce bien éclairée.

Fougère de Boston
Une des meilleures plantes dépolluantes. Absorbe très bien le formaldéhyde et le xylène, en raison d’un cycle absorption / rejet d’eau assez important. Une belle fougère décorative, aux frondes retombantes, découpées et ondulées. A placer dans une pièce fraîche en lumière tamisée.

Spathiphyllum :
Il absorbe quantité de composés organiques volatils contenus dans les colles, peintures, vernis et mastics utilisés en aménagement intérieur. Ses fleurs blanches ont le bon goût de s’épanouir presque toute l’année

Carte blanche pour le Spathiphyllum, une plante feuillue luxuriante aux fleurs remarquables. En 2007, il a été élu Plante de bureau de l’année. Ce n’est donc pas seulement un compagnon formidable. C’est aussi un collègue agréable.

Il s’occupe de vous : le Spathiphyllum répand un parfum léger et il assainit l’air. Des recherches de la NASA ont montré que cette plante avait une manière géniale de filtrer les substances nocives de l’air pour les remplacer par de l’air frais. Il crée ainsi une atmosphère idéale, où vous vous sentez bien avec votre plante.

En bref : Genre : Emplacement : mi-soleil

Arrosage : terre humide en été, moins en hiver

Engrais : une fois par mois en période de croissance

Sur le balcon ou la terrasse

Les plantes contre les moustiques !
Rien de tel qu’un bon repas estival à la tombée du jour sur votre terrasse. Moment agréable jusqu’à l’arrivée d’un invité qui n’est pas le bienvenu : le moustique ! Pour le repousser, plantez en pots ou en massifs des plantes répulsives.










Pourquoi ne pas planter un fruitier nain sur votre balcon ?
Les fruitiers nains s’accommodent très bien de la culture en pot : les arbustes à petits fruits sont les plus adaptés, mais vous pouvez aussi choisir des arbres de taille plus importante (à condition d’opter pour une variété naine ou un porte-greffe nanifiant, renseignez-vous lors de l’achat).
  • Les pommiers se plaisent assez bien en pots, avec une forme colonnaire, d’autant plus que des variétés de pommiers compacts ont été créées spécialement pour ce mode de culture.
  • Les poiriers atteignent souvent une taille plus importante que les pommiers, ce qui rend la culture en colonne, en pot, un peu plus délicate (surtout si l’espace dont vous disposez est réduit). Vous pouvez vous procurer des arbres taillés en espalier pour bénéficier de poiriers sur votre balcon.
  • Le figuier se contente d’un volume de terre réduit et se comporte bien dans un pot.
  • Prunier, pêcher et cerisier se prêtent également à la vie en pot, mais il est conseillé de les palisser contre un mur ou une clôture (de préférence avec une exposition au Sud).

Au potager & verger

  • Continuez à récolter les fruits de votre travail : tomates, concombres, haricots verts, courgettes, et melons. Votre jardinerie vous propose toute une gamme de produits pour conserver vos récoltes pour la mauvaise saison : bocaux, stérilisateurs, pots à confitures, extracteurs de jus de fruits...
  • Ressemez les carottes hâtives pour des récoltes en novembre.
  • N’hésitez pas à semer une dernière tournée de haricots : vous les apprécierez tout frais cueillis du jardin au début du mois d’octobre.
  • Méfiez-vous des maladies favorisées par le temps orageux.

Au jardin d’ornement

Utilisez de la pierre au jardin
Votre jardinerie vous propose une gamme de minéraux et vous incite à aménager votre jardin avec des modèles adaptés à votre jardin.
La pierre est un matériau naturel par excellence, sous toutes ses formes.
En rocailles, en murets fleuris ou fontaines, elle sait aussi mettre en valeur les plantes dans vos massifs. Un matériau intemporel à redécouvrir au plus vite !
Depuis toujours, la pierre a été utilisée au jardin pour la confection de murets de soutènement. Ces murets, tombés en désuétude au siècle passé, reviennent en force et s’installent dans les jardins d’aujourd’hui, en apportant structure et charme d’antan. Ils offrent un parfait écrin aux compositions de boules de buis, de lavandes, mais aussi des murets fleuris, très facile à réaliser.
Des escaliers valorisés, des contours de bassin, un vrai jardin zen totalement minéral.
Authenticité, tradition, mais aussi modernisme, plus que jamais la pierre trouvera sa place au jardin, alors n’hésitez pas à venir découvrir notre gamme !

Composez vos potées fleuries pour la rentrée !

Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement