Actualités

Les patates qui ont la frite ! (3)

M.B. : « Sac ou clayette, que faut-il choisir pour les semences de pommes de terre ? »

B.D. Tout dépend de la surface que vous cultivez. Les jardiniers qui cultivent de grandes parcelles rien qu’en pommes de terre, achètent leurs semences de bonne heure en sac de 5, 10 ou même 25 kg, et les font germer eux-mêmes. Attention aux prix indiqués au kg ! Il ne s’agit pas de consommer les semences, donc le prix au kg ne veut rien dire : c’est le nombre de plants au kg qui compte pour le semis ! La preuve : un sac de 3 kg de plants de petit calibre 25/32 mm contient deux fois plus de semences qu’un même sac de 3 kg de calibre 32/40 !

Les clayettes traditionnelles en bois contiennent un nombre déterminé de plants, le plus souvent 60 ou 100 plants, toujours du petit calibre. Ces plants sont déjà germés. Vous pouvez vous les procurer plus tardivement, à la limite, la veille de la plantation. Mais soyez prudent : plus vous attendez et plus le choix se restreint !

M.B. : « Comment conserver les plants jusqu’au moment de les mettre en terre ? »

B.D. Tout de suite Tout de suite après votre achat, étalez vos plants sur un journal, dans un endroit frais (mais hors-gel !) et bien éclairé. Chaque semence doit “voir” la lumière.

C’est ainsi, grâce à la lumière, que les germes vont rester courts, trapus et violets. Les germes ne doivent jamais s’allonger démesurément, comme elle le font dans l’obscurité : une semence avec de longs germes filants s’épuise, se ride, se vide : elle n’aura plus l’énergie maximale pour générer une belle plante vigoureuse en plein champ. Comptez au moins 4 à 5 semaines pour obtenir de beaux germes courts et forts. Vous placerez les clayettes telles-quelles au même endroit frais et lumineux après avoir ôté le couvercle en carton. Les semences attendront ainsi tranquillement le moment d’être plantées.

Rappelons que les semences de pomme de terre vendues dans le commerce spécialisé sont certifiées indemnes de maladies à virus par une étiquette officielle bleue obligatoire. Elles vous garantissent une récolte de qualité, en conditions de culture optimales (terrain, météo, façons culturales).

M.B. : « Quand peut-on planter… et quand récolter ? »

B.D. Un bon repère partout, en plaine comme en altitude qui donne le coup d’envoi de la plantation : le moment de la floraison du lilas. Le sol est suffisamment réchauffé et les dernières gelées devraient être passées au moment de l’émergence des premières feuilles. Butter deux fois si nécessaire. Pour une récolte en primeur, prélevez quelques tubercules après la floraison de la pomme de terre. Mais pour une récolte « de garde », à conserver, attendez que le feuillage (les fanes) soit entièrement sec…. Bonne saison !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr