Actualités

Les broméliacées



A la maison

Les broméliacées sont à l’honneur ce mois dans votre jardinerie : elles attirent nos regards par la texture de leurs feuillages, souvent brillants, unis ou tachetés, mais surtout par leurs inflorescences aux couleurs vives (rouge, jaune ou violet) et à leurs formes tout à fait étonnantes.
De nombreux pots colorés sont à associer à votre choix de plante pour le plus bel effet dans votre intérieur.
Les broméliacées proviennent des forêts tropicales d’Amérique du sud, d’Amérique centrale et des Antilles ou elles vivent accrochées aux branches des arbres pour la plupart grâce à des crampons, d’ou leur surnom de "filles de l’air". Elles trouveront dans ces recoins un humus issu de la décomposition des végétaux qu’elles utiliseront pour se développer, mais aussi souvent pourvues de rosettes (comme chez les Guzmania ou les Aechmea), elles récupéreront tout ce qui peut tomber et ou être emporter par le vent.

Au potager

  • terminez la récolte des betteraves, carottes, céleris-raves, endives, navets, et plantez les ails d’hiver.
  • Coupez les tiges d’ asperges et aplanir les buttes.
  • Nourrissez votre sol : incorporez du compost ou un engrais de fond que votre jardinerie vous conseillera.
  • Profitez de cette période creuse pour faire le bilan des récoltes et des échecs de l’année. Votre jardinerie peut vous aider et vous expliquer l’importance des rotations des cultures, ainsi que des associations bénéfiques ou à éviter.

Au verger

  • contre les maladies cryptogamiques, pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les arbres et les feuilles tombées !
  • plantez arbustes à petits fruits et arbres fruitiers.

Bêchez ou labourez la terre au pied des arbres pour la décompacter. En terre meuble, régulièrement paillée, cette opération n’est pas indispensable : c’est également le moment d’enfouir un engrais pour arbres fruitiers afin de renouveler les réserves de nourriture à l’issue d’une saison de production.

Aux fenêtres, balcons et terrasses



Faites-vous plaisir avec des compositions prêtes à poser !
Lorsque les jours raccourcissent, nous nous replions sur l’intérieur de la maison et nous avons tous besoin de l’effet stimulant d’une jolie jardinière d’automne comme décor, à proximité des fenêtres, pour profiter d’un peu de nature.
Pour cela, votre jardinerie vous propose une sélection de compositions prêtes à poser pour fleurir vos espaces ou pour faire plaisir à vos amis...

Le choix est souvent varié avec des jeux de feuillages, tant dans les couleurs que dans les formes, qui donnent une touche graphique très « tendance ». Elles allient aussi différentes variétés de plantes fleuries, allant des vivaces aux cyclamens, en passant par les asters, les bruyères, les marguerites d’automne…
Nos jardinières sont toujours composées de façon à résister au froid afin de rester belles, même par temps de pluie et surtout de ne générer que peu d’entretien.

Osez ! Plantez des marguerites d’automne
En pot, sur une fenêtre ou un balcon, vous pouvez planter des marguerites d’automne : préférez les petits plants vendus en godet. Vous pourrez ainsi les panacher dans vos bacs ou vos jardinières avec d’autres fleurs de saison : bruyères, Sedum spectabile, graminées... pour un effet plus souple.

Les marguerites d’automne pour balcon (chrysanthème Multiflora) peuvent refleurir plusieurs années de suite.

Au jardin d’ornement

Plantons les bulbes à floraison printanière
Indispensables, les bulbes qui colorent notre fin d’hiver et fêtent l’arrivée du printemps, se plantent maintenant. Installez les petits bulbes qui se naturalisent, partout, en grandes masses tapissantes, par 100 minimum.
Les autres ont leur place en massifs de bisannuelles, de vivaces, d’arbustes et en bordure. Tous peuvent se cultiver en potées et jardinières.

Avant de commencer la plantation, différenciez les bulbes qu’on laisse en pleine terre, et les tulipes horticoles, à sortir de terre après la floraison. Le plus simple, pour ces dernières, c’est de les planter avec des bisannuelles, que l’on arrache lorsqu’elles sont fanées : myosotis, violette, etc.…
A installer dans la pelouse, en sous-bois clairs, en massifs : les aconits d’hiver, les premiers, s’épanouissent parfois sous le givre et la neige, souvent en grande colonie car ils se naturalisent facilement.
Les perce-neige prennent la suite. Ces fleurs se plaisent dans toutes les situations.

Quelques semaines avant l’arrivée du printemps, la ronde des crocus s’éparpille au soleil. Il en existe de nombreuses variétés, à petites ou grandes fleurs.
A l’ombre, les cyclamens se multiplient au fil des ans.
Puis arrivent les tulipes botaniques, les muscaris.
De mars à mai, juchées sur des tiges bien droites, les fleurs des narcisses, en couronnes, en coupes ou en trompettes, colonisent vite prairies et sous-bois pour former d’imposants bataillons. Miniatures ou de grande taille, ils nous séduisent et s’installent pour la vie entière en créant une symphonie printanière.

La plantation
Une règle, pour la plantation de tous les bulbes : le sol doit être drainé, pour qu’ils ne pourrissent pas lorsque l’hiver est très humide. Pour le côté pratique, ne paniquez pas en vous demandant à quelle profondeur les planter : à vue de nez, placez-les dans un trou qui mesure de deux à trois fois leur grosseur. Espacez-les de même afin qu’ils aient la place de se multiplier.
En fin de printemps, attendez que le feuillage jaunisse avant de le couper ou de le tondre.

Pour la plantation en potée, mettez-les dans un substrat composé de 2/3 terreau et 1/3 sable.
Avec Patch Magic, profitez de boucher les trous de votre gazon lors des plantations de bulbes.
Nalod's

Mentions légales | Groupe Nalod’s - 17 Parc Métrotech 42650 Saint Jean Bonnefonds | Contact | Développement | Politque de gestion des cookies | Politique de confidentialité