Actualités

Le printemps arrive dans notre maison

A la maison


Mon Ficus Benjamina perd ses feuilles : que faut- il faire ?

Souvent figuier pleureur, il décore de nombreuses maisons et appartements : dans notre serre chaude, les différentes variétés de teintes comme de formes sont assez robustes et faciles à maintenir en bonne santé, moyennant quelques précautions de base.
  • Exposition : lumière vive, sans soleil direct - pièce très éclairée
  • Chaleur : apprécie les pièces modérément chauffées.
    L’hiver, une température de 15°C lui suffit largement ; dépasser 22°C lui serait néfaste.
  • Arrosage : modéré, une fois par semaine.
    Attendez que le terreau sèche entre 2 arrosages avec eau non calcaire
    Comme d’autres plantes vertes, le benjamina adore être brumisé.
  • Nutrition : notre engrais spécial pour plante d’appartement est idéal tous les 15 jours au printemps, ou bien bâtonnets 3 fois l’an.
  • Chute des feuilles :
    Une partie du feuillage tombe normalement chaque année : la chute de feuilles vertes signale souvent une brusque variation de température (courant d’air, déplacement du pot...) ou bien une obscurité mal supportée. N’augmentez pas les arrosages ! Cette chute des feuilles se produit souvent à l’arrivée du printemps où vous aérez davantage les pièces de votre appartement : le changement de température brusque est alors très préjudiciable pour la plante !

Au potager & verger


Planter les pommes de terre
Voilà bien un légume connu et reconnu par tous les jardiniers : de nos jours, avec la flambée du prix des fruits et légumes et l’intérêt pour les produits sains, assurer sa production de pommes de terre au potager reprend du sens. Et en plus, c’est facile !
Votre jardinerie vous aide à choisir la variété selon vos goûts culinaires et vos souhaits de conservation ou de date de récolte.
Les légumes cultivés maison ont un goût est sans pareil. Plaisir des récoltes, senteurs du jardin... Avoir un potager, c’est facile : un petit balcon suffit pour planter quelques tomates, cultiver des herbes aromatiques et faire pousser trois salades !

Venez découvrir la salade Laitue batavia Florine

Les laitues aiment les terres humifères, fertiles et fraîches et surtout ce ne sont pas des légumes gourmands. Il est important de choisir des variétés bien adaptées à la saison pour éviter la montée à graines ou les dégâts du froid.
Plantation en sol bien ameubli.
Attention : le cœur ne doit pas être enterré (collet flottant !) comme toute plantation de salades.
Sarclez et arrosez régulièrement, sans excès. Paillez en pleine période chaude pour conserver l’humidité. Protégez les plants contre les attaques des limaces. La récolte peut avoir lieu lorsque la pomme est bien formée ou, si nécessaire, dès que la taille est jugée suffisante. Selon la saison et le climat local, protégez les plantes contre le gel par un voile d’hivernage, un tunnel, des châssis, etc.

Période de récolte : 2 mois environ après la plantation

Les plantes à associer aux laitues :
Haricots, sarriette , aneth , pois , fraisier , fenouil , concombre , choux, poireau maïs , carotte, menthe poivrée , radis, rhubarbe , betterave rouge , scorsonère, asperge, tomate , chicorée , oignon


Les récupérateurs d’eau
L’augmentation régulière des factures d’eau et des taxes correspondantes, canicules, il y a que de bonnes raisons pour économiser l’eau et réduire sa facture !
Au jardin, la consommation est proportionnelle à la surface que vous possédez... donc votre consommation est importante à contrôler : c’est pourquoi, nous pouvons grâce à notre offre de récupérateurs vous aider à collecter au maximum les eaux de pluie, dont la qualité est par ailleurs excellente et bien meilleure que celle des réseaux de ville traités. C’est une eau plus douce, et, en plus, pour un faible investissement, vous réduisez notablement votre facture d’eau !
N’hésitez donc pas à acquérir un ou plusieurs tonneaux suivant votre surface ! Il faut compter 4 litres par m² de jardin courant, 6 litres par m² de potager, 8 litres par m² de gazon.

Aux fenêtres, balcons et terrasses


Osez une vigne sur votre balcon
Même en ville, vous pouvez cultiver facilement de la vigne en jardinière, sur un coin de balcon ou une terrasse. La culture de la vigne est facile et avec une occupation réduite, vous récolterez de bons raisins à picorer et- vous obtiendrez aussi un vrai décor !

Elle a besoin de soleil pour se développer et produire convenablement :
Un pot d’un diamètre minimal s’impose : compter au moins 35L pour un jeune plant.
Pas besoin de plusieurs pieds : la vigne est autofertile et peut donc fructifier toute seule.
La vigne est cultivée sur des supports : de simples fils tendus sur un mur, un treillage de bois ou parfois même un grillage de clôture. Elle s’accroche seule sur son support (piquet, treille, ou espalier) grâce à ses petits crampons.
La vigne a une végétation vigoureuse.


Osez des fruitiers sur votre balcon :
Si vous ne disposez que d’un petit jardin, d’un balcon ou d’une terrasse, ne renoncez pas pour autant au plaisir de récolter vos propres fruits : les fruitiers nains s’accommodent très bien de la culture en pot.
Certains arbres fruitiers ne se prêtent pas à la culture en pots. Les arbustes à petits fruits sont les plus adaptés, mais vous pouvez aussi choisir des arbres de taille plus importante à condition d’opter pour une variété naine ou un porte-greffe nanifiant que notre conseiller -vendeur
Les pommiers se comportent bien en pots, avec une forme colonnaire, les poiriers atteignent souvent une taille plus importante que les pommiers : il est parfois préférable de les palisser (palmette ou espalier) : un gain de place et une meilleure pénétration du soleil.
Le figuier se contente d’un volume de terre réduit, et peut lui aussi être installé dans un pot.
Prunier, pêcher et cerisier réussissent à la vie en pot, mais ils demandent souvent à être palissés contre un mur ou une clôture avec une exposition au Sud si possible.
Pensez aussi aux agrumes (oranger, clémentinier, mandarinier, citronnier, kumquat.

Au jardin d’ornement

Le gazon : une gamme à découvrir dans votre jardinerie pour semer le gazon adapté à votre terrain et à votre usage.
L’esthétique classique
Mélange Rustique
  • Destiné aux jardins traditionnels où une résistance est exigée sans entretien particulier.
  • Composition riche en Ray-Grass et Fétuque rouge traçante et Pâturin des prés.
  • Aspect naturel et excellente pérennité.
La résistance pour les gazons sollicités
Mélange Usage Intensif Sports et Jeux
  • Idéal pour les amateurs de jeux et zones aux passages répétés.
  • Composition riche en Ray-Grass et Pâturin des prés.
  • Bel aspect esthétique et résistance à l’arrachement.
Des contraintes de regarnissage rapide et uniforme
Mélange Regarnissage
  • Pour les différents besoins de re-semis ponctuels après scarification, enlèvement de végétaux…
  • Complète le gazon déjà en place sans créer de différences visuelles importantes.

Que faire pour éviter que la pelouse ne jaunisse ?
Un jaunissement signale souvent un mauvais entretien (manque d’eau ou d’engrais, coupe trop rase, piétinement intensif, etc.). Le stolon, partie vitale de la graminée à gazon est endommagé ou souffre. L’emploi au printemps d’un engrais à action rapide après la tonte aide à faire reverdir le gazon. Un second apport d’engrais en automne (un produit à libération lente cette fois) permet au gazon de reconstituer ses réserves et de redémarrer avec plus de vigueur au printemps suivant.
Une lame de tondeuse mal affûtée coupe irrégulièrement la feuille de graminée, qui jaunit à l’extrémité. Le non ramassage des déchets de tonte lorsque la pelouse est drue, entraîne un étouffement du gazon qui jaunit, et favorise aussi l’apparition de maladies.
Durant les périodes de chaleur et de sécheresse, il faut arroser la pelouse deux à trois fois par semaine, de préférence le soir, à raison de 5 à 10 l d’eau par mètre carré (laissez l’arroseur tourner entre 15 et 20 minutes). Ne tondez pas trop court et n’apportez pas d’engrais sur une pelouse sèche.
L’urine animale peut être responsable de taches jaunes inesthétiques. Si vous surprenez l’animal en flagrant délit, versez aussitôt une grande quantité d’eau à cet endroit pour diluer l’urine et limiter les effets néfastes. Au quotidien, mieux vaut interdire la pelouse au chien, car il a tendance à revenir faire ses besoins toujours à la même place, ce qui abîme irrémédiablement le gazon. Pour réparer, supprimez le gazon sur 5 cm d’épaisseur, comblez le trou avec de la bonne terre puis posez une plaque de gazon.

Autres actualités

Nalod's

Jardinerie Juignet - Groupe Nalod’s - 9 Route de la Perriere, 49800 Brain sur l’Authion | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr