Actualités

La sortie des plantes fragiles (2)

Mme F. : « Puis-je sortir mes géraniums et faire de nouvelles jardinières maintenant ? »

B.D. Méfiez-vous des températures nocturnes encore bien fraîches. Les potées de géranium zonal qui ont hiverné à la maison peuvent être sorties la journée, mais n’oubliez pas de les rentrer le soir si le ciel est bien découvert, dans cette période de fin de lune rousse. Si vous ne l’avez pas déjà fait, taillez vos géraniums en laissant environ 5 cm de bois vert (le bois de la pousse de l’an dernier). Rempotez si nécessaire dans un pot plus spacieux avec du terreau de qualité. Pourquoi ne pas en profiter pour offrir à vos plantes de jolis pots colorés en plastique ? C’est gai et peu coûteux ! Quant à garnir de nouvelles jardinières, pensez-y dès maintenant, en vidant vos bacs de l’ancien terreau s’il a plus d’un an. À cette occasion, vérifiez que les trous de drainage au fond de vos pots et jardinières ne sont pas colmatés : un géranium qui risque de barboter dans un excès d’eau est une plante condamnée ! Garnissez vos contenants avec vos plantes préférées, choisies avec discernement chez votre professionnel, sans les serrer. Par précaution, gardez-les encore à l’abri des derniers froids mais bien à la lumière. Un voile d’hivernage ou du journal maintenu avec des pinces à linge leur servira de couverture pour les dernières nuits fraîches.

Mme F. : « J’ai un hibiscus de Chine que j’ai gardé cet hiver à l’intérieur. Dois-je le tailler ? Et quand le sortir ? »


B.D. L’hibiscus de Chine est une plante frileuse qui réclame au moins 14-15 °C la nuit et davantage le jour. Elle ne craint pas la chaleur tant qu’elle a suffisamment d’eau à sa disposition. Cet hibiscus se taille tôt, en février, lorsqu’il est encore à l’intérieur. Si vous avez manqué cette période, il est probable que votre plante ait déjà quelques boutons à fleurs. Rempotez-la et attendez la mi-mai pour la sortir, idéalement après les saints de glace, d’abord à mi-ombre, puis au grand soleil. Gourmande d’eau et d’engrais, elle refleurira tout l’été sans discontinuer. Ne la confondez pas avec l’hibiscus des jardins, appelé aussi Althéa, qui lui ressemble, bien que moins compact et aux fleurs plus petites ; ce dernier est parfaitement au gel jusqu’à 1 500 m !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr