Actualités

La pyrale du buis nous envahit

M.C. « Au secours, mes buis sont grignotés par des vers ! »

B.D. La pyrale du buis, c’est bien elle ! La voici en Maurienne, elle gravit la vallée et les montagnes. Elle est déjà à Saint-Jean et Saint-Julien. La chaleur récente,le démarrage rapide de la végétation, a réveillé les petites chenilles qui ont traversé l’hiver dans leur cocon de soie blanche, au cœur des buis.Originaire d’Extrême Orient cet insecte a colonisé en moins de 10 ans presque tout le pays, détruisant les buis sauvages et ceux des parcs et jardins.

M.C. : « Comment se développe cet insecte ? »

B.D. Les petites chenilles sortent de leur cocon en mars-avril à la faveur de chaudes journées et grignotent feuilles et écorce du buis. Elles sont caractéristiques : vertes à tête noire, rayures vert foncé et points noirs, non urticantes.Les buis peuvent être complètement défoliés en une ou deux semaines seulement. Puis les chenilles se transforment en nymphes, et au bout d’un mois, les papillons émergent. Ils ont des ailes blanches à contour noir, volent à la nuit tombée et s’accouplent. Les femelles pondent en juin des œufs groupés à la face inférieure des feuilles de buis, qui éclosent en petites chenilles et le cycle est bouclé. Il peut y avoir 2 à 3 générations successives, selon la météo.

M.C. : « Comment enrayer cet insecte ? ».

B.D. Plus rien ne l’arrête malheureusement. En Europe, l’espèce est invasive du fait de l’absence de prédateur naturel, sauf le frelon asiatique, surtout dans le S-O de la France où il est bien implanté, mais fait aussi ses propres dégâts ! La mésange bleue semble se régaler dechenilles pendant la période de nourrissage de ses jeunes. La pyrale ajoute ses dégâts aux maladies de dépérissement des buis déjà observées (cylindrocladiose et Volutella).

M.C. : « Comment lutter dans mon jardin ».

B.D. Observez vos buis 2 fois par semaines : éliminez le maximum de chenilles en les écrasant puis pulvérisez le produit de lutte biologique Bactospeïne , spécifique des larves de papillons. Pulvérisez sous les feuilles, là où ont lieu les pontes. Renouvelez chaque mois jusqu’en automne. Un piège à phéromone, comme pour les vers des pommes et des prunes, est actuellement en cours d’étude. Boostez vos buis abîmés en leur apportant à la racine un engrais spécial. Demandez conseil…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr