Actualités

La pomme de terre au jardin : l’essentiel à savoir (2)

Entretien avec M.M. de Saint-Etienne-de-Cuines.
 
M. M. « Quelle est l’époque idéale pour planter les pommes de terre ? »

B.D. Idéalement, les semences peuvent être mises en terre à la floraison des lilas. Buttez, c’est-à-dire ramenez la terre progressivement sur le feuillage qui se montre, afin de le protéger des gelées tardives. Certains tentent la culture vers le 19 mars (Saint Joseph) en évitant les gelées avec un voile d’hivernage ou un tunnel maraîcher : en choisissant une variété précoce, ils dégustent ainsi des pommes de terre nouvelles pour la Pentecôte.



M. M. « Et la lune, pour planter ? »

B.D. Planter en lune décroissante serait l’idéal... A confirmer !



M. M. « Comment enrichir la terre avant de planter ? »

B.D. La pomme de terre est une culture gourmande. L’engrais organique naturel spécial pomme de terre et potager, riche en potasse est parfaitement adapté. N’apportez du fumier qu’en petite quantité, car riche en azote, il donne de grandes fanes au détriment des tubercules.



M. M. « S’il ne faut pas cultiver la pomme de terre toujours au même endroit, peut-on la faire revenir tous les deux ans ? »

B.D. La rotation des cultures est essentielle au potager, particulièrement pour la pomme de terre. C’est une culture qui épuise le sol et favorise les vers du sol. Elle devrait idéalement ne revenir que tous les 4 ou 5 ans au même endroit !



M. M. « Les pommes de terre doivent-elles être arrosées au jardin ? »

B.D. La culture de la pomme de terre a besoin d’eau seulement en cas de sécheresse au moment de la floraison, car c’est à ce moment que se produit la formation et le remplissage des tubercules. Si vous devez arroser, procédez par irrigation au pied, car mouiller le feuillage attire le mildiou.



M. M. « Quand récolter les pommes de terre ? »

B.D. Lorsque les fanes jaunissent, naturellement en fin d’été, alors la culture est arrivée à maturité. Tirez les pommes de terre dans les trois semaines qui suivent et laissez les bien sécher sur place un jour ou deux. Les variétés tardives (Désirée, Kerpondy, Nicola, Franceline, Ratte, Roseval...), qui demandent 110 à 130 jours de végétation, se conservent mieux.



M. M. « Comment bien conserver les pommes de terre tout l’hiver ? »

B.D. Vous conserverez mieux les variétés tardives que les variétés précoces, comme nous l’avons déjà précisé. Il est évident que posséder une bonne cave ; sombre et fraîche est un grand atout. Entreposez les tubercules dans des cageots ou sur des lattes laissant l’air bien circuler. Au-dessous de 3°C, les pommes de terre vont prendre un goût sucré. En-dessous de 0°C, le gel les fait pourrir. Visitez votre stock et dégermez régulièrement tout l’hiver. Bonne récolte !

Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr