Actualités

La canicule au jardin (2)

M. F. : « Comment les plantes surmontent-elles cette canicule, elles qui ne peuvent s’abriter du soleil, comme nous ? »

B.D. : La canicule allie sécheresse, chaleur et rayonnement solaire intense, ceci sur plusieurs jours consécutifs, avec des températures qui baissent peu la nuit. Résultat : nos plantes font grise mine. Celles qui s’en sortent le mieux sont les plantes grasses, naturellement armées pour résister à des conditions extrêmes : c’est le cas de nos petites vivaces montagnardes du type joubarbes et sédums dans les rocailles. Il en est de même des plantes aromatiques des garrigues : thyms, romarins et lavandes en pleine terre, et des cactus, kalanchoes et dipladénia , sur la terrasse ou au cimetière. Comme nous et tout ce qui vit, les plantes sont en majorité constituées d’eau. Elles respirent, et transpirent sous l’effet de la chaleur. L’eau puisée dans le sol compense cette évapotranspiration mais sil elle vient à manquer, la plante flétrit, se déshydrate, puis sèche définitivement sans possibilité de retour en arrière : c’est ce qu’on appelle le « point de flétrissement », ce point de non-retour, caractéristique de chaque famille de plante.

M. F. : « Les roses se momifient sur leur tige, et les géraniums ont des fleurs et des feuilles qui sèchent, je les croyais pourtant très résistants au sec ! »

B.D. : Les géraniums, appelons-les plus justement « pélargonium », sont originaires d’Afrique du Sud. De ce fait, ils se montrent bien résistants à ces conditions extrêmes. Mais le rayonnement solaire intense sur un jeune feuillage encore tendre peut provoquer des brûlures. Toilettez vos plantes en retirant les feuilles abîmées, décrochez vos jardinières et placez-les à un endroit plus abrité du soleil de l’après-midi, le temps de l’épisode caniculaire. Surtout, ne faites pas l’erreur d’arroser davantage ! Les racines des pélargoniums craignent l’excès d’eau par-dessus tout.

Faites de même avec vos autres potées fleuries ou suspensions, habituellement placées en plein soleil pour celles qui le supportent d’ordinaire : ombrez-les, protégez les momentanément du soleil cuisant. Les expositions au soleil levant, avec le soleil qui disparaît avant midi, sont les expositions les plus favorables : du soleil… Mais pas trop…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr