Actualités

Faites fleurir vos rosiers

Mme L. : « Mes rosiers ont bien fleuri ce printemps, mais maintenant ils semblent fatigués. Que faire ? ».

B.D. : Si vos rosiers sont des variétés modernes, ils sont capables de refleurir, car ils sont remontants : cela signifie qu’ils produisent deux floraisons successives , la première en mai/juin et la seconde en septembre/ octobre. Une pause dans la floraison, sur juillet et août, est normale et est d’autant plus marquée que les conditions météo sont sèches et brûlantes, ce qui est le cas en ce moment. Ne vous inquiétez pas : vous allez faire ce qu’il faut pour préparer vos rosiers à bien refleurir cet automne, avec nos conseils.

Mme L. : « Je pense qu’il faudrait les tailler et les arroser, mais comment ? ».


B.D. : Oui, vous devez tailler les branches qui se sont allongées ce printemps. Elles portent peut-être déjà des fruits oranges, suite à la fécondation des fleurs (photo), ce qui arrive souvent lorsqu’on ne supprime pas les fleurs fanées. Ces fruits contiennent les graines qui stoppent la croissance et la venue de nouvelles fleurs, par un système de messagers chimiques diffusant dans toute la plante, analogue de nos hormones. Une taille de nettoyage est donc indispensable pour faire naître de nouveaux boutons floraux.

Mme L. : « Faut-il ratisser la terre au pied ? ».


B.D. : Si vous n’avez pas paillé le pied de vos rosiers comme nous le conseillons si souvent pour maintenir le sol frais, vous en profiterez pour apporter de l’ engrais spécial rosier. Portez votre choix sur un produit de qualité dont la formule NPK présente deux fois plus de K (potassium) que d’N (azote) et est enrichie en magnésie et oligo-éléments. Ces engrais se présentent soit en granulés à épandre au pied, soit en semoule ou en liquide à diluer dans l’eau. Arrosez ensuite, même s’il pleut, pour entraîner les éléments nutritifs vers les racines. Paillez ensuite l’ensemble du massif avec des matériaux naturels, comme l’herbe tondue, les écorces de pin, les paillettes d’ardoise…
Enfin, traitez le feuillage contre les maladies qui ne vont pas manquer d’arriver avec les pluies orageuses. En bio, la lécithine de tournesol ou les purins ont une action, certes limitée. Vous pouvez encore utiliser l’Ortiva (très efficace contre le mildiou de la tomate qu’il est capable de stopper) Je vous souhaite un bel automne fleuri de roses !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr