Actualités

Dix astuces anti-corvée au jardin (3)

Entretien avec M.M. de Saint-Michel-de-Maurienne.

B.D. Voici donc la suite de mes conseils pour se donner le minimum de
travail au jardin !

6e conseil : pas de plantes « chochottes » !
Ce que je qualifie familièrement de « plantes chochottes » sont des plantes qui vont à coup sûr vous faire la tête, soit parce qu’elles
sont de nature fragile, soit parce qu’elles sont mal adaptées à notre terroir. Les plantes de terre de bruyère en sont un bon exemple chez nous. A part quelques secteurs en Maurienne où le sol est naturellement acide tels les environs de Saint-Rémy ou des Hurtières - le calcaire prédomine dans les autres cantons. Résultat : la chlorose ferrique, qui jaunit les feuilles des rhododendrons, azalées et hortensias. De la même manière, les palmiers et autres plantes méditerranéennes que l’on doit protéger chaque hiver, avec le cœur battant jusqu’au printemps suivant dans l’espoir qu’elles auront survécu… A moins de penser à les rentrer, avec toutes les contraintes que cela implique. Je ne dis pas qu’il faut se passer de ces très belles plantes, mais elles se méritent : leur entretien vous demandera plus de temps, d’énergie et de budget ! Choisissez donc - en vous faisant conseiller - des valeurs sûres, surtout en altitude. Pour la maison, chaque fois que vous avez envie d’une plante, renseignez-vous sur ses besoins en eau, en chaleur, en lumière, en humidité ambiante, afin de savoir si elle vous conviendra bien. En cas de doute, choisissez la moins contraignante. Là aussi, faites-vous conseiller.

7e conseil : davantage de vivaces ! Pour l’ornement, facilitez-vous la vie en plantant davantage de plantes vivaces et d’arbustes : une fois plantés, ils restent en place plusieurs années et fleurissent fidèlement. Même chose pour les bulbes à fleurs de printemps (tulipes, narcisses, jacinthes). Fort de notre conseil précédent, choisissez ces plantes bien adaptées au sol, au climat, à l’exposition (soleil, ombre, mi-ombre) de votre jardin… ou de votre balcon-terrasse. Ainsi, elles seront au mieux de leur forme, sans soin particulier. Arrosez-les vraiment toute la première année qui suit leur plantation. Ensuite, elles se débrouillent (presque) toutes seules.
À suivre…

Info : Venez découvrir les astuces anti-corvée sur le terrain, les
samedis 18 et 25 juin. Inscriptions à l’ACA de Saint-Michel
(06_33_21_60_04).
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr