Actualités

Dix astuces anti-corvée au jardin (2)


M. M. : « Pas de labour et pas de terre nue sont vos deux premiers conseils pour se faciliter le travail au jardin. Quelles autres astuces ? »

B.D. : Je dois rajouter que le paillageau potager évite aussi le tassage du sol après la pluie, empêche le mildiou d’infecter les feuilles
basses des pieds de tomate, permet d’isoler du sol les fraisiers, les
courgettes, les melons… en les gardant propres. En revanche, le paillage est un bon abri pour les limaces et les escargots !
3e conseil : pas de zèle ! Je ne plante au jardin potager que la quantité suffisante que je pourrai consommer en famille. Inutile de faire de la surproduction, sous prétexte que vous avez de la place. Semez un sachet de graines en plusieurs fois, associez des variétés précoces à d’autres plus tardives. Cela évite d’avoir une trop grosse production au même moment.
4e conseil : très peu de travail, mais souvent ! En jetant un coup d’œil attentif chaque jour, ou presque, dans le jardin, je détecte rapidement les problèmes à leur commencement : herbes indésirables qui germent, vite binées et étouffées sous une couche de paillis ; attaques naissantes d’insectes ravageurs : pucerons, doryphores, vite enrayées par suppression des premières colonies ; début de maladies sur le feuillage, en enlevant les premières vilaines feuilles. Ainsi, chaque problème peut être vite étouffé dans l’œuf ! Je récolte les légumes au fur et à mesure de leur mûrissement, sans me retrouver avec d’énormes courgettes ou des haricots un peu durs !
5e conseil : pas de plantes serrées ! Ce conseil peut découler du 3e : pas de zèle ! Modérez vos ambitions : ne plantez pas six pieds de tomates là où on ne peut en mettre que trois ! Pour la tomate justement, des feuillages denses, qui se touchent de pied à pied sont en partie responsables des attaques foudroyantes de mildiou : comme la végétation est dense, les feuilles sèchent mal après une pluie et ce confinement est favorable au champignon. Il en est de même pour de nombreuses maladies des arbres fruitiers, de la vigne, des rosiers. Donnez de l’air et vos plantes resteront en bonne santé ! Lorsque vous plantez une haie, espacez bien les jeunes arbustes : ce n’est pas parce que les plantes sont petites à l’achat que vous devez les serrer. Quatre-vingts centimètres à 1 mètre d’espacement, c’est une bonne moyenne pour des arbustes classiques.
À suivre…

Info : Venez découvrir les astuces anti-corvée sur le terrain, les
samedis 18 et 25 juin. Inscriptions à l’ACA de St Michel 06 33 21 60 04.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr