Actualités

Des patates qui ont la frite ! (1)

M.B. : « Contrairement à mon père, qui plante toujours les mêmes variétés de pommes de terre, j’aime essayer les nouveautés. Que pouvez-vous me conseiller ? »

B.D. Les variétés que votre père a l’habitude de planter sont certainement des classiques, qui ont fait leurs preuves tout au long des années. Cependant, bon nombre d’entre elles sont largement dépassées par des variétés qui leur ressemblent, avec des avantages certains, comme un rendement accru, une meilleure précocité, une meilleure tolérance aux maladies, un comportement exemplaire en conditions sèches ou en terrain filtrant, une conservation plus longue sans germes, un goût encore plus savoureux… Vous avez donc tout à fait raison de vouloir être “up to date” en testant de nouvelles variétés.

M.B. : « Comment choisir, parmi ces nouveautés, les variétés les plus intéressantes pour mon usage personnel ? ».

B.D. C’est bien là la question, « votre usage personnel ». Grossièrement, on classe les variétés en trois catégories :

1) les chairs fermes, qui se tiennent bien à la cuisson, idéales pour les pommes vapeur, sautées et les salades.

2) les chairs farineuses, qui se désagrègent à la cuisson, idéales pour la purée, le potage, le gratin, mais aussi les frites !

3) les polyvalentes, moyen terme entre les deux précédentes, intéressantes aussi lorsqu’on ne souhaite cultiver qu’une seule variété “à tout faire”.

Le must reste de choisir, si l’on veut une variété à chair ferme et une variété à chair farineuse, de couleur différente, afin de bien les différencier en cave.

M.B. : « Mon père ne jure que par Bintje pour les frites, mais je la trouve sensible au mildiou… ».

B.D. Face à la Bintje et la Spunta, toujours très vendues, vous trouverez maintenant Challenger, qui apporte une grande satisfaction. Elle est capable d’excellents rendements même en année sèche ou en terrain filtrant, comme souvent sur les pentes ensoleillées de Maurienne. Elle résiste mieux au mildiou et à la gale commune. Essayez-la : c’est la pomme de terre idéale pour nos gratins savoyards, mais aussi pour les frites !

Avec la peau rouge, en remplacement de Désirée et d’Urgenta, essayez la Rouge de Maurienne (ou Rouge du Nord, variété Manitou). C’est une montagnarde, très rustique, résistante au sec, très productive, très facile à cultiver, et qui ne germe pas de tout l’hiver.

Avis aux amateurs : un échantillon de Rouge de Maurienne à tout lecteur du journal “La Maurienne” sur présentation de cet article !
À suivre…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr