Actualités

De belles tomates en perspective (1)

M.P. : « Quels sont les conseils pour avoir de belles tomates cette année ? »

B.D. : Voici 10 conseils utiles :
  • 1) Choisissez vos variétés
    Parmi les très nombreuses variétés de tomates qui vous sont proposées en plants, choisissez selon la place que vous voulez leur consacrer, plusieurs plants précoces, demi-précoces et même tardifs. Ces derniers sont souvent des variétés à très gros fruits qui ont donc besoin de plus de temps pour se former et venir à maturité. En altitude, oubliez ces variétés tardives qui auront du mal à mûrir et concentrez votre choix sur de petits fruits précoces comme les tomates cerise, prune, coeur de pigeon et cocktail.
  • 2) Espacement : 80 cm
    Au moment de la plantation, évitez de serrer vos plants. Plantez à l’avance vos piquets en les espaçant de 80 centimètres en tous sens, ainsi vous ne serez pas tenté de planter 20 tomates là où on ne peut en mettre que 8 ! Réservez à votre plantation un espace bien ensoleillé : il doit recevoir un minimum de 6 à 8 heures de soleil par jour.
  • 3) Plantez profond
    Au pied de chaque piquet, creusez un trou profond de 20 cm. Pendant ce temps, laissez tremper vos godets dans l’eau pour bien imbiber la motte de racines. Démoulez et plantez en enterrant la tige sur 10 cm environ. Rebouchez le trou avec un mélange terre-terreau ou du compost maison. Faites une cuvette pour arroser. Les plants greffés ne devront cependant pas être enterrés de la sorte sous peine de perdre le bénéfice de la greffe.
  • 4) En ligne ou en tipi
    Disposez vos piquets à tomates en bois, en plastique ou en spirale galva, selon une ligne ou de façon plus originale en tipi par trois (3 tomates en triangle espacées de 40 cm) ou par quatre.
  • 5) Arrosez au pied
    Les tomates réclament un arrosage régulier, 1 à 2 fois par semaine. Un arrosage irrégulier, par exemple beaucoup d’eau et souvent, la semaine précédant des vacances sans arrosage, provoque une maladie physiologique appelée « cul noir » ou nécrose apicale, pourriture noire et molle à son extrémité qui le rend inconsommable. Des variétés comme la Roma sont plus sensibles à ce défaut d’arrosage. Evitez d’asperger le feuillage, mais arrosez au pied, sans éclabousser. Un feuillage humide favorise les maladies et notamment le mildiou...
    À suivre…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr