Actualités

Comment bien soigner ses plantes d’intérieur ? (2)

Entretien avec Mme S. de Saint-Etienne de Cuines.
 
Mme S : « A quelle fréquence faut-il arroser les plantes d’intérieur ? »

B.D. : Chaque famille de plantes a ses propres exigences et la quantité d’eau à apporter varie selon la taille : une grande plante a besoin de davantage d’eau qu’une petite ! Pour la série des plantes faciles dont nous avons donné la liste la semaine dernière, prévoyez un arrosage modéré tous les 15 jours seulement, et encore moins pour les cactus.
Pour bien arroser les cactus, faites-les boire par le fond du pot une fois par mois seulement, moins encore si vous les gardez au frais, hors-gel, dans une véranda par exemple. Les autres familles de plantes peuvent être arrosées une fois par semaine. C’est le cas des orchidées et de nombreuses plantes vertes et fleuries. Renseignez-vous bien sur ce point en achetant votre plante.



Mme S : « Faut-il donner de l’engrais à chaque arrosage ? »

B.D. : Non, on nourrit seulement un arrosage sur deux, ou bien une fois par mois du printemps à l’automne (mars à octobre). L’engrais doit être dilué selon les recommandations du fabricant. Nourrir directement par les feuilles est possible avec de l’engrais foliaire en pulvérisation. Attention : pas d’engrais sur une plante assoiffée ou malade ! Arrosez-la d’abord à fond ou recherchez la cause de sa maladie.



Mme S : « Quelles maladies peuvent s’attaquer aux plantes et comment les repérer ? »

B.D. : On pourrait croire qu’à l’abri dans nos intérieurs, les plantes seraient indemnes d’attaques d’insectes ou de maladies, mais il n’en est rien. Au contraire, l’atmosphère sèche de nos maisons favorise les acariens et les cochenilles. Ces parasites sucent la sève de nos plantes et rejettent un miellat sucré qui attire un champignon aux filaments noirs appelé fumagine.
Les maladies, quant à elles, sont dues à des champignons microscopiques ou des bactéries qui attaquent plutôt les plantes trop arrosées ou en conditions fraîches. Inspectez donc régulièrement vos plantes pour déceler les attaques à leur commencement : elles sont plus faciles à traiter. Apportez-nous un échantillon de votre plante malade pour un diagnostic précis.



Mme S : « A quel moment doit-on rempoter ? »

B.D. : Vous saurez si votre plante est à l’étroit dans son pot si ses racines sortent par les trous de drainage. Le bon moment pour rempoter est soit le printemps (mars, avril), soit l’automne (septembre, octobre, novembre).

Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr