Actualités

C’est le moment de planter ! (1)

M.S. : « Venant de faire construire, je voudrais imaginer mon jardin et planter ce printemps une haie de séparation. Est-ce le bon moment ? ».


B.D. : Pour profiter dès cet été de votre jardin tout neuf, commencez dès maintenant à planter ! Les intersaisons (printemps, et surtout automne) sont propices aux plantations de toutes sortes.

M.S. : « Comment choisir parmi tous les arbustes disponibles, afin de constituer une haie, économique et avec le moins d’entretien possible ? ».

B.D. : Un souhait universellement répandu chez nos jardiniers : pas cher et sans contrainte ! Ces qualités ne sont pas incompatibles, mais impliquent un choix judicieux, tenant compte de votre exposition et de votre sol.

Privilégiez les arbustes variés, à feuillage et floraison décorative, colorée, qui se succèdent tout au long de l’année : votre environnement n’en sera que plus riant. Je vous dis cela pour vous éviter de tomber dans le piège du « mur végétal » : alignement triste, sombre et carcéral de cyprès ou thuyas, dont vous serez vite dépassé par des travaux de taille incessante. Si votre souhait – légitime – est de vous protéger du vent, ou de la vue du voisinage, insérez dans cette partie de votre haie des arbustes persistants, c’est-à-dire qui conservent leurs feuilles l’hiver, type Photinia (photo), Eleagnus , Cotoneaster, Prunus laurocerasus ou lusitanica.
Ce type de haie de mélange – outre son intégration parfaite dans l’environnement – favorise la biodiversité, en abritant et nourrissant de nombreux oiseaux et insectes utiles. Pour un choix de plantes adaptées au mieux à notre terroir, demandez conseil auprès de votre spécialiste préféré.

M.S. : « Combien de sujets pour une haie d’une longueur de 20 mètres ? ».

B.D. : Préférez des arbustes dont la taille adulte avoisine les 2m50. Il sera facile de les tailler pour les contenir à 2m de haut, ce qui est la loi classique dans nos communes, lorsque les végétaux sont plantés à 50 cm de la limite de propriété. Dans ces conditions, prévoyez un sujet tous les mètres ou même 1,20 m (donc17 arbustes pour 20 m) sur une ligne brisée si vous le pouvez, afin que chacun ait la place de s’exprimer librement. Rien ne sert de serrer des petits plants les uns contre les autres, qui vont très vite se gêner ! C’est le volume et la qualité du système racinaire qui va conditionner en grande partie la bonne reprise de vos arbustes et constituer en 3-4 ans une haie bien dense…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr