Actualités

Bien soigner ses plantes d’intérieur (3)

Entretien avec Mme F. de Saint-Jean-de-Maurienne
9) Tailler. N’hésitez pas à tailler vos plantes d’intérieur qui deviennent trop encombrantes pour l’espace que vous souhaitez leur consacrer. Taillez de préférence au printemps, en mars-avril. C’est le moment où les jours rallongent et la luminosité s’intensifie. Les plantes dans la maison retrouvent ainsi une croissance vigoureuse et émettent à partir des extrémités taillées des rameaux densément feuillés. Ces opérations de taille gagnent à être suivies d’un rempotage.

10) Rempoter. Les intersaisons (printemps et automne) sont propices aux rempotages. Choisissez un pot d’un diamètre légèrement supérieur au pot actuel : l’épaisseur de deux ou trois doigts tout autour, pas plus. Résistez à la tentation de prendre d’emblée un trop grand pot sous prétexte d’être tranquille pour plusieurs années. Vous vous dites (à juste titre) que dans la nature, les plantes ont toute la place disponible ! Mais c’est faux, car d’autres plantes poussent toujours à proximité et absorbent l’eau. Dans un grand pot, l’eau d’arrosage stagne et fait pourrir les racines. Choisissez donc un pot du bon diamètre, du matériau de votre choix : terre cuite, terre vernissée, plastique... L’important est qu’il soit percé au fond afin d’évacuer l’eau en excès. Que le matériau soit poreux ou non importe peu. Les plantes poussent parfaitement bien dans des pots aux parois étanches, la preuve est qu’elles sont quasiment toutes cultivées dans des pots percés en plastique injecté.

11) Diviser. Au moment du rempotage, certaines plantes peuvent être divisées. Ce sont celles qui dans la nature colonisent l’espace de proche en proche en émettant de nouvelles pousses à la base. Tranchez proprement avec un couteau bien affuté la motte des racines en deux ou trois parties avec chacune son feuillage attenant et rempotez-les individuellement. C’est une bonne façon de multiplier ces plantes... et d’en offrir autour de vous avec la fierté qui caractérise si bien le bon jardinier. Le rempotage et la taille de printemps sont également l’occasion de faire des boutures qui reprennent d’autant mieux que les racines sont déjà présentes (chlorophytum, lierre, pothos...).
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr