Actualités

Bien arroser ses plantes l’été (2)

Mme R. : « Je dois m’absenter deux semaines cet été. Comment retrouver mes jardinières de fleurs et de légumes en bonne santé à mon retour ? »

B.D. : La solution idéale serait de confier vos jardinières à un voisin ou à un parent de manière à ce qu’il les entretienne chez lui, ou alors de lui demander de venir arroser à votre domicile, deux fois par semaine. Si personne n’est disponible, pas de panique, d’autres solutions s’offrent à vous. Si vos fleurs ne sont pas encore trop développées, paillez la surface de vos jardinières entre les plants. Comme matériau de paillage, vous pouvez utiliser les billes d’argile, les copeaux ou les paillettes de chanvre vendues habituellement comme litière pour les petits animaux, de fines tontes de gazon séché…n’importe. Le but est d’éviter au maximum les pertes d’eau par évaporation et donc de conserver l’humidité pendant votre absence.

Mme R. : « Vaut-il mieux laisser mes jardinières en plein soleil ? »

B.D. : Tout dépend du temps qu’il fera pendant votre absence ! Mais dans le doute, il vaut mieux les retrancher du soleil trop cuisant de l’après-midi. Vous pouvez les grouper dans une partie plus ombragée de votre balcon ou de votre terrasse, afin de conserver le maximum de fraîcheur. Si vous ne disposez pas d’endroit ombragé, fabriquez un écran temporaire avec une canisse ou une toile tendue bien arrimée pour résister aux coups de vent !

Mme R. : « On m’a dit qu’il fallait enlever les fleurs présentes juste avant de partir. Pour quelle raison ? »


B.D. : C’est un excellent conseil. Taillez effectivement toutes vos plantes afin d’éliminer les fleurs épanouies et même les boutons floraux déjà bien développés. C’est un crève-cœur mais c’est la condition pour que vos plants se reposent et soient à nouveau prêts à refleurir à votre retour.

Mme R. : « Quel système d’arrosage simple puis-je mettre en place en mon absence ? »


B.D. : Les pics goutteurs montés sur une simple bouteille en plastique remplie d’eau (voir photo) constituent le système d’arrosage le plus simple et le plus économique qu’il soit. Il coûte environ 3,5 euros pièce, suffisant pour une jardinière ou un pot. Très inesthétique, certes, mais ô combien efficace ! Vous devrez le tester quelque temps avant le départ pour régler le débit de façon optimale.
Plus compliquée et plus onéreux, mais beaucoup plus performante, l’installation d’arrosage automatique avec programmateur sur un robinet extérieur constitue le “must” pendant votre absence. Bonnes vacances !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr