Actualités

Au secours, mes plantes ont gelé !

M.G. : « Mes arbustes, qui avaient bien démarré avec ces journées chaudes de printemps, ont des feuilles noires, qui sèchent maintenant. Est-ce le gel ? Que faire maintenant ? Les mêmes symptômes sont visibles sur les noyers et la glycine… ».

B.D. Les nuits très froides de cette fin d’avril nous ont rappelé que malgré des températures quasi-estivales la journée, nous n’étions pas encore en été ! Des températures négatives ont été enregistrées en altitude comme en vallée et c’est juste en fin de nuit, au lever du jour, que des courants d’air gelé ont caressé les jeunes feuillages tendres qui avaient poussé sans crainte jusque-là. Résultat : des pousses qui courbent la tête avec des feuilles flétries en drapeau sur les kiwis, les arbres à papillons, les glycines et autres pousses tendres. Sur les hortensias, comme sur les noyers, le feuillage se crispe et noircit vite…

M.G. : « Les plantes vont-elles s’en remettre ? Faut-il tailler ? ».

B.D. Pour les hortensias et autres arbustes d’ornement, pas de panique : attendez que la période froide soit passée et taillez les extrémités abîmées. Les hortensias touchés auront une floraison limitée cette année car ce sont les boutons à fleurs déjà démarrés qui ont été touchés.

Plus ennuyeux sont les dégâts sur les vignes et noyers, car la floraison a été endommagée. C’est une catastrophe pour les producteurs dans certains secteurs géographiques. Les cerises ont noirci par endroits. Fraisiers et framboisiers présentent aussi des fleurs avortées par le gel. Ils sont parfaitement rustiques et vont s’en remettre en produisant de nouvelles fleurs et donc des fruits à la suite, surtout pour les variétés remontantes, qui produisent toute l’année.

M.G.  : « Ceux qui ont planté tôt leurs pommes de terre ont des soucis de gel sur le feuillage…. »

B.D. Butter le feuillage au fur et à mesure de son apparition permet de préserver les jeunes pousses de pomme de terre des gelées précoces. Mais si tout le plant est noirci, les chances de reprises sont minces. Il en est de même des tomates et autres plants fragiles, dont certains sous abri ! Là, le remplacement est inéluctable. Comme quoi, il ne sert à rien de se presser au printemps en montagne…
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr