Actualités

Arbres fruitiers : plantez et soignez ! la suite

Entretien avec M. Y. de Pontcharra.

M.Y. : Comment avoir de beaux fruits, sans vers, ni maladies ?

B.D. Pensez à soigner vos arbres fruitiers maintenant, en novembre. Pour commencer, prenez une brosse en chiendent (pas de brosse métallique) et brossez le tronc et les grosses branches, afin de faire tomber les lambeaux d’écorces, les mousses et les lichens qui servent d’abri hivernal à quantité de parasites.

M.Y. : Quels produits peut-on utiliser et quand ?

B.D. Soignez les arbres dès que les feuilles sont toutes tombées. D’abord avec une bouillie bordelaise ou mieux, l’oxychlorure de cuivre, plus efficace contre les maladies des fruitiers. Rappelez-vous que c’est seulement en période de repos de végétation, lorsqu’il n’y a plus de feuilles, qu’il est possible de traiter les fruitiers au cuivre. La bouillie bordelaise est un poison violent pour les arbres fruitiers en pleine sève !
Appliquez ensuite, le lendemain ou les jours suivants, l’huile minérale vendue sous le nom de “traitement d’hiver” qui asphyxie les œufs, larves et adultes de pucerons, cochenilles, acariens. Pour des arbres longtemps négligés, renouvelez toute l’opération au printemps, juste avant la floraison.

M.Y. : On voit parfois des troncs blanchis. Quelle en est l’utilité ?

B.D Le badigeonnage au “blanc arboricole”, complète la série de soins décrite plus haut. Prêt à l’emploi, ce badigeon vendu en seau permet de parfaire la lutte contre les insectes hivernants. À renouveler tous les 2 ou 3 ans

M.Y. : J’ai du fumier à ma disposition. Quelle quantité mettre et quand ?

B.D. Le fumier doit être bien décomposé (1 an) avant d’être utilisé au jardin. Il est utile au potager et aux arbres dans leur jeune âge, en quantité modérée. En revanche, pour les arbres et petits fruits (framboise, groseille, cassis...) en cours de production, il apporte toujours beaucoup d’azote.  Il en résulte un emballement de la végétation en vert au détriment des fleurs donc des fruits. Dans ce cas, on rééquilibre la nutrition avec de la potasse organique, à appliquer maintenant au fond de plusieurs trous réalisés à la périphérie de l’arbre. L’effet est quasi magique !

M.Y. : Quand faut-il tailler les arbres fruitiers ?

B.D. L’adage bien connu qui dit “taille tôt, taille tard, mais taille en mars” est vrai pour les pommiers, poiriers, la vigne et les petits fruits en bas de vallée. Ce sera plutôt avril en altitude. Les abricotiers et les pêchers se taillent modérément en cours de floraison. Quant aux cerisiers et pruniers ils détestent la taille et produisent souvent beaucoup de gomme aux plaies de taille, qui accélère leur dépérissement précoce. Taillez-les très modérément, en pleine sève, juste après la fructification, ils cicatrisent mieux.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr