Actualités

6/6 Jardin : un florilege d’idées reçues

26) Oui, le lichen (prononcer “likène”) est un être vivant qui associe une algue et un champignon.

Ils poussent sur les écorces des arbres et les cailloux, qui leur servent uniquement de support. Ce ne sont pas des parasites. Comme ils sont très sensibles à la pollution, c’est plutôt bon signe de les observer dans son jardin. Tout au plus, les lichens peuvent servir d’abri à diverses larves d’insectes. Il peut alors être utile de brosser les troncs et les grosses branches, mais c’est tout !

27) Oui, il faut rentrer les bulbes de dahlias avant l’hiver
L’hiver n’est pas suffisamment doux chez nous pour les laisser en terre. Attendez que la toute première gelée de l’automne ait fané le feuillage avant d’extraire les tubercules de la terre. Hivernez-les en cave hors gel dans de la sciure, en repérant les couleurs de fleurs avec une étiquette.

28) Non, on ne peut pas traiter les poireaux contre la mouche du poireau, mais il est possible de prévenir les dégâts. Cet insecte parasite est récent contrairement à la teigne, improprement appelée “ver” du poireau, contre laquelle existent des produits homologués. En hiver, on repère les nymphes de cette mouche (un stade de conservation contre le froid intermédiaire entre l’asticot et la mouche adulte) dans le fût du poireau, sous la forme d’une petite gélule rouge foncé. Pour éviter les dégâts l’année prochaine, dépliez sur vos planches de poireaux repiqués un voile à mailles très fines appelé “voile anti-insecte”, à laisser en place jusqu’à fin août pour empêcher les mouches de venir pondre. Ce voile, un peu onéreux à l’achat, peut cependant servir plusieurs années si l’on en prend soin. En plaçant les poireaux près des carottes on préviendra aussi la mouche de la carotte en couvrant l’ensemble des deux cultures.

29) Oui, on peut semer des laitues en plein été.
A condition de choisir les bonnes variétés, c’est-à-dire des variétés naturellement résistantes à la chaleur comme par exemple “feuille de chêne” (à couper), “merveille des quatre saisons” (laitue pommée), “reine des glaces” (batavia). Demandez si besoin à votre spécialiste, il est là pour vous conseiller dans votre choix de manière à optimiser vos cultures au potager.

30) Oui, la “main verte” est une légende !
Avoir la soi-disant “main verte” ne fait pas partie des caractères génétiques héréditaires ou innés ! Il n’y a aucun don, aucune magie à bien s’occuper des plantes, à réussir boutures ou semis, seulement quelques connaissances, de l’attention et beaucoup de bon sens. Par exemple, une plante dite d’intérieur (souvent une plante qui vit habituellement en milieu tropical) craint le froid, et la sécheresse de l’air. A l’inverse, une plante d’extérieur craint la chaleur de vos intérieurs. Ainsi un sapin de Noël en pot qui va rester deux ou trois semaines en intérieur aura bien du mal à reprendre une fois planté en extérieur...
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr