Actualités

5/6 Jardin : un florilege d’idées reçues

22) Oui, les hortensias détestent les sols calcaires et les expositions sèches et ensoleillées.
C’est pourquoi ils sont souvent mal à l’aise en Maurienne, sauf dans le secteur de St-Rémy et des Hurtières où le sol est ponctuellement acide. Réservez-leur une exposition Nord, à l’ombre de la maison par exemple et apportez régulièrement de la terre de bruyère ou un acidificateur de sol. Ils ne doivent jamais manquer d’eau en été, sinon les fleurs restent petites.

23) Non, il n’est pas utile d’effeuiller les pieds de tomate en fin d’été. Beaucoup de jardiniers croient que les feuilles qui masquent le soleil sur les fruits empêchent leur mûrissement. Il n’en est rien, car c’est surtout de la chaleur accumulée que dépend le bon mûrissement des tomates. S’il est utile d’enlever les toutes premières feuilles de la base sur 30 à 40 cm de hauteur pour éviter la progression du mildiou, il faut bien laisser toutes les autres, indispensables au grossissement des fruits !

24) Non, le voile d’hivernage proposé pour garantir les plantes du gel ne permet pas une protection efficace par grand froid.
Un olivier ou un laurier-rose que l’on laisse dehors chez nous, emmitouflé dans plusieurs épaisseurs de voile d’hivernage, ne résistera généralement pas aux températures d’un hiver normal. Ce voile ne protège que de quatre degrés supplémentaires, c’est-à-dire qu’à -12°, le végétal encaisse -8°, ce qui est suffisant pour le faire geler entièrement, si la situation se prolonge quelques jours ou pire quelques semaines…

25) Non, il ne sert à rien de nouer les tiges des oignons avant de les récolter. Certains jardiniers pensent que cette opération concentre la sève dans les bulbes et favorise leur grossissement. Cela ne peut pas être exact. Au contraire, il est utile d’attendre que le feuillage soit bien desséché avant d’arracher les bulbes, afin que ceux-ci aient eu le temps de concentrer toutes les réserves qui étaient contenues dans les feuilles. Il en est de même pour les oignons à fleurs, notamment les tulipes qu’on a toujours tendance à vouloir arracher trop tôt pour installer les fleurs d’été… Trop tôt aussi.

26) Non, le tas de compost n’est pas une poubelle ! N’y mettez que des déchets qui se dégradent vite et bien. Évitez donc d’y incorporer les coquilles d’œufs, les épluchures d’agrumes, le papier journal, les produits de taille trop grossiers ou de plantes malades, les litières des animaux domestiques s’ils ont été traités avec un vermifuge.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr