Actualités

20 conseils faciles pour mon jardin (5)

16 - Pratiquez la lutte intégrée : Pour l’agriculture professionnelle, c’est la combinaison rationnelle de mesures biologiques, culturales et chimiques pour lutter contre les parasites des cultures. Il s’agit de les maintenir en dessous d’un seuil, à partir duquel apparaissent des dommages économiquement inacceptables. Au jardin d’amateur, où la question économique est moins cruciale, ce seuil reste à apprécier par chaque jardinier : c’est accepter une certaine « perte” due aux attaques parasitaires en évaluant le coût ou la peine engendrée par des traitements supplémentaires.

17 - Paillez, paillez, paillez ! C’est couvrir le sol d’une couche de matériaux en épaisseur suffisante (8-10 cm) : paille, foin, feuilles mortes, herbes tondues, écorces, déchets de taille broyés… Certains jardiniers utilisent même des cartons d’emballage ondulés, des toiles cirées ou bâches de récupération… à l’esthétique discutable ! Toutes les surfaces nues du jardin gagnent à être paillées : cela économise beaucoup d’eau d’arrosage mais aussi beaucoup de corvées de desherbage. C’est le secret du jardinage sans contrainte, à adopter dès que le sol sera suffisamment réchauffé ce printemps !

18 - Pratiquez la taille douce. Pour obtenir de beaux fruits, moins nombreux mais plus gros et plus sains, “donnez de l’air”, éclaircissez la ramure de vos arbres et arbustes fruitiers. Pour cela, taillez chaque printemps les rameaux qui se gênent, se croisent, partent vers l’intérieur et compliquent le squelette de l’arbre. Retenez cette image : un fruitier bien taillé doit laisser passer une volée de moineaux au travers, au moment du printemps !

19 - Plantez un arbre symbolique. Pour marquer un événement important de la vie (naissance d’un enfant, passage à l’âge adulte, mariage, décès), choisissez un arbuste ou un arbre qui fera sens pour les générations futures : renseignez-vous et éloignez-le suffisamment de la maison.

20 - Soyez fier de cuisiner vos produits de saison. Cultiver et récolter ses propres fruits et légumes au jardin fait prendre conscience des produits de saison. Il éduque les enfants qui éviteront par la suite d’acheter de coûteuses et insipides tomates, fraises ou cerises en hiver. Pour conserver vos excédents et vous régaler l’hiver de vos productions estivales, renouez avec la confection des bocaux stérilisés et congelez ce qui peut l’être.

Bonne saison jardin 2018 et surtout beaucoup de plaisir !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr