Actualités

20 conseils faciles pour mon jardin (4)

13 - Semez des engrais verts : moutarde blanche, colza, chou fourrager, phacélie, céréales (blé, orge, seigle), vesce, trèfle, luzerne… : voici des plantes qui peuvent servir de cultures intermédiaires ou de jachères. Elles ont pour but de conserver un bon état de fertilité et un bon état sanitaire du sol avant la culture suivante. La matière verte ainsi produite retient les éléments nutritifs du sol qui, sans elle, seraient lessivés par les pluies d’automne. Les racines maintiennent une bonne structure du sol, l’empêchent de se tasser, favorisant ainsi son oxygénation et, partant, une bonne activité microbienne. De plus, les engrais verts de la famille des crucifères comme la moutarde blanche, font fuir les insectes ravageurs présents dans le sol.

14 - Privilégiez la prévention contre les maladies et les insectes. Inspectez régulièrement et attentivement vos plantes : ainsi vous détecterez les symptômes de maladie ou la présence des tout premiers insectes. Il est alors facile d’enlever une feuille ou d’écraser la première colonie de pucerons. Le plus écologique des traitements au jardin, c’est bien celui que l’on ne fera pas. Pour cela, quelques gestes bien utiles : donnez de l’air en espaçant suffisamment vos plants , cela évite le confinement favorable aux maladies. De la même façon, éclaircissez les arbres et arbustes grâce à une taille douce.
Aussi, paillez les surfaces de terre nue, semez des engrais verts, pratiquez la rotation des cultures, choisissez des variétés résistantes, favorisez l’installation de vos alliés : oiseaux, insectes utiles, araignées prédatrices…

15 - Seulement si nécessaire, utilisez le bon produit… au bon moment, à la bonne dose, en respectant les précautions d’emploi.
Lorsqu’on cultive des fruits et légumes chez soi, on souhaite qu’ils soient les plus naturels possibles. La prévention est toujours préférable à la mise en œuvre d’un produit. Les purins de plantes, faits maison ou du commerce, renforcent les défenses naturelles des végétaux. D’une manière générale, ne traitez pas au moment des fleurs, pour protéger les abeilles et autres insectes pollinisateurs. Utilisez tout produit avec prudence et parcimonie, même la bouillie bordelaise : c’est un produit, certes utilisable en agriculture biologique, mais ce n’est pas un produit bio !

Demandez conseil auprès d’un professionnel du métier : la loi l’oblige à détenir un diplôme renouvelé pour la distribution des produits antiparasitaires.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr