Actualités

10 conseils pour votre potager (1)

Entretien avec Mme P. de Saint-Julien-Montdenis.
Mme P. : Quelles précautions prendre pour réussir mon potager cette année ?

B.D Décontractez-vous et envisagez votre potager comme un espace de détente, voire de méditation quotidienne. Voici 10 conseils pour rester zen cette année, tout en profitant de légumes sains et savoureux. Suivez le guide…

1) N’en faites pas trop ! Ne prévoyez pas trop grand. Quelques mètres carrés ou dizaines de mètres carrés vous demanderont peu d’effort et vous apporteront beaucoup de plaisir. Rien ne sert de crouler sous les productions dont on ne sait plus que faire. Limitez votre ardeur, quitte à augmenter la surface l’année prochaine si le cœur vous en dit.

2) Préparez une terre bien équilibrée ! Un premier potager sur une bonne terre de jardin donne toujours généreusement la première année. Si votre terre est de mauvaise qualité (claire, caillouteuse, difficile à travailler), vous devrez l’améliorer ponctuellement chaque printemps avec du compost maison ou du commerce, vendu en sacs. Évitez les gros apports de fumier, particulièrement si ce dernier est mal décomposé. L’amélioration se fera sentir au fil des années. Soyez patiente !

3) Plantez large ! Vous ne pourrez pas cultiver tous les légumes sur une petite surface. Faites un choix et résistez à la tentation de serrer vos plants ou vos semis. Ceux-ci ont besoin de place pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Un petit plant de tomate qui fait 20 ou 30 cm au repiquage, donnera une plante de 1 m50 de haut sur 60 cm de large au plus fort de la récolte. Des légumes bien espacés sont moins sujets aux maladies, l’air circule librement entre les feuilles, l’humidité de la rosée ou de la pluie s’évacue plus vite. Le mildiou a moins de prise sur des tomates bien espacées !

4) Mélangez fleurs et légumes  ! Fleurs et légumes font bon ménage. Les fleurs attirent les insectes amis du jardinier : insectes pollinisateurs et insectes prédateurs de pucerons et autres bestioles qui attaquent vos légumes de manière aérienne ou souterraine. Une bande de fleurs des champs (jachère fleurie) sera la bienvenue sur le contour de votre potager.

5) Jardinez sans douleur ! Ménagez-vous, le potager ne doit pas générer de contraintes physiques, de mal de dos. Réfléchissez à la manière d’éviter les gros efforts, à moins que la dépense physique ne soit votre but. Choisissez les bons outils et aidez-vous si besoin d’un jardi-banc.
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr