Actualités

10 conseils pour réussir vos tomates (4)

  • 10 - Surveillez les maladies !
    De nombreuses maladies à champignons et à virus peuvent attaquer la tomate. Tandis que les maladies à virus sont transmises par des insectes piqueurs, type puceron et aleurode, les maladies cryptogamiques explosent en conditions humides, le mildiou étant le plus redoutable. Bien que les nouvelles variétés de tomates, ainsi que les plants greffés présentent une meilleure résistance au mildiou, les conditions orageuses de ce début d’été doivent vous alerter.

Agissez en préventif ! L’air doit circuler sans peine entre vos plants pour que les feuilles sèchent vite après une pluie. C’est pour cela qu’il faut bien les espacer à la plantation et supprimer les gourmands dès leur apparition. Inspectez le feuillage chaque jour et retirer la moindre feuille qui vous semble suspecte : taches jaunes, translucides. Pour éviter le rebond des gouttes de pluie du sol vers les premières feuilles (c’est ainsi que le mildiou se transmet), paillez toute la surface de votre carré de tomates et supprimez les feuilles les plus basses dès que possible.

Enfin, si nécessaire, traitez ! Traditionnellement connue pour le mildiou, la bouillie bordelaise (sulfate de cuivre) est utilisable en agriculture biologique. Ce n’est cependant pas un produit bio ! Elle doit être pulvérisée sur l’ensemble du plant entre deux périodes pluvieuses, et renouvelée, pour être plus efficace, avant toute apparition de symptôme de maladie : elle n’agit que préventivement. Une pluie de 20 minutes suffit à laver les plants du dernier traitement : le produit est lessivé et se retrouve au sol où le cuivre métal s’accumule, avec un effet dépressif, à terme, sur les micro-organismes utiles du sol. Vous entendrez peut-être qu’un fil de cuivre piqué dans la tige d’une tomate la protège contre le mildiou ! Ce ne peut pas être exact, car le cuivre n’agit que par contact, de façon externe et préventive, tel un bouclier, qui empêche la germination des spores du champignon.

Pour la dernière année, avant sa disparition des rayons du jardin, le produit Ortiva® , déjà bien connu pour son efficacité contre les maladies des plantes en agricole, est le seul capable de rattraper une attaque à son démarrage et de la stopper net. À pulvériser entre deux pluies, il pénètre dans l’épaisseur de la feuille et reste à l’abri pour protéger vos plants pendant 4 semaines. Cela implique environ 3 traitements (en juin, juillet et août) pour une protection maximale pour toute la saison. De belles récoltes en perspective !
Nalod's

Aux Serres de St Jean - Groupe Nalod’s - 73300 St Jean de Maurienne | Contact | Développement | Site jardineriesduterroir.fr